Dexter

Dexter

Chaîne : Showtime
Date de création : 2006
Statut : Terminée (2013)
Nombre de saisons : Huit saisons

Critique initialement écrite le 21/02/2013

Synopsis

Je pense que tout le monde connait Dexter, de près ou de loin ; le jour, il est expert en taches de sang pour la police criminelle de Miami, et la nuit, monsieur aime bien zigouiller les meurtriers. Nous avons donc affaire à un serial killer, oui, mais aussi à un justicier, suivant un protocole bien précis, et suivant surtout ce que son père adoptif Harry lui a inculqué : le Code, histoire d’éviter de se faire pécho en train de faire sa petite affaire. A ses côtés, sa sœur adoptive, Debra, qui bosse également pour la police de Miami, et qui grimpera d’échelons en échelons au fil des saisons.
D’ailleurs au bureau, y a d’autres gens qui lui tournent autour, comme l’inspecteur Angel Batista, son grand poto. Ou bien aussi lieutenant Maria Laguerta, bien copine avec Angel (#espagnol représente). On a aussi notre médecin légiste possédant le rire le plus dégueulasse du monde (après le mien) : Vince Mazuka. Y a aussi le sergent James Doakes, qui d’ailleurs commence à comprendre que Dexter complote quelque chose après ses heures de boulot. Mais parce que Dexter essaye plus ou moins de faire genre qu’il a une vie normale, il a une copine, Rita, qui a deux gosses d’un précédent mariage, Astor et Cody.

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique est de très bonne qualité, où l’on voit des plans de la petite routine du matin de Dexter, tout en gardant un clin d’oeil à sa particularité de tuer des méchants : une petite goutte de sang par ci, un couteau bien tranchant par là. Une musique mémorable et unique, propre à Dexter. En parlant de musique, la bande originale bascule entre des sons hispaniques (communauté bien présente à Miami) et des morceaux beaucoup plus sombres. Personnellement j’suis pas très branchée musique « Hola qué tal », par contre j’aime beaucoup les autres pistes qui ont une certaine profondeur, notamment le générique de fin (Blood Theme). Niveau jeu d’acteurs, malgré parfois des hauts et des bas dans les dernières saisons, il reste très bon.

Mon avis

Dexter est aussi reconnue pour nous faire tirer une tête pas possible en fin de saison. Ils arrivent toujours à garder un suspense terrible, et nous comme des cons on doit attendre un an. Combien de commentaires j’ai pu avoir me disant « MAIS C’EST QUOI CETTE FIN DE FOUUUU AHHHH ! ». J’vous comprends, moi aussi j’veux savoir la suite, mais j’peux pas la pondre !

La première saison nous pose bien les bases, à comprendre réellement comment Dex’ procède, les différentes relations avec les personnages. Cette saison est l’une des meilleures car l’intérêt est constant, on veut toujours en savoir plus sur le passé de Dexter et ce qui le pousse à faire tout ça. Il y a surtout un retournement de situation considérable qui nous fait comprendre ce qu’est vraiment la série. La deuxième saison est également sympa à suivre, la rencontre d’un nouveau personnage intéressant venant s’immiscer dans la vie de notre roux bronzé. La troisième saison, malgré de bonnes idées souffre d’un léger manque de rythme. Mais la série ne se limitera pas à ça, la saison 4, qui pour moi est la meilleure avec la première, nous fait suivre une affaire passionnante et nous fait pousser des cris de foufou dans toute la maison. Mon dieu mais quelle fin (que j’ai eu la grande joie de me faire spoiler, alors j’vous épargnerai ces détails). La saison 5 repart sur de nouvelles bases, une saison qui n’a pas fait l’unanimité mais qui pour ma part m’a assez plu. La saison 6 s’interroge sur une nouvelle thématique, celui de la religion. Même si ça pouvait paraître rébarbatif, elle met en place deux nouveaux personnages originaux et la storyline fonctionne bien. On arrive donc à la saison 7 qui quant à elle ne m’a ennuyé. Malgré la présence d’Yvonne Strahovski (que j’aimais beaucoup dans Chuck), la saison ne décolle pas, un truc manque. L’histoire n’est pas passionnante, je me demandais même l’intérêt du truc… aucun but concret. On nous laisse donc avec une fin de saison assez attendue, mais cela n’empêche pas de vouloir absolument la suite des événements.

Mises à jour

Article mis à jour le 23/09/13 sur la saison 8

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Ca y est, la série touche à sa fin. J’ai envie de pleurer, pas parce que la série est terminée… non non. Mais parce qu’ils ont réussi à détruire ma série préférée en faisant de cette dernière saison une catastrophe.

Vous vous souvenez de la saison 1 ou de la saison 4 ? Vous savez, ces saisons où l’on avait un rythme effréné tout du long, où l’on apprend des trucs de fou, où le final nous en met plein les yeux ? Eh bah la saison 8, c’est tout l’inverse de ça.

Dès le commencement, on sent une certaine lenteur. C’est pas la première fois que ça arrive, par exemple la saison 5 a mis quelques épisodes à démarrer, mais elle fut sympathique à suivre tout de même, même si elle n’était pas aussi excellente que les saisons 1 ou 4, elle était divertissante.

Le souci, c’est qu’au final, la saison n’a JAMAIS démarré. A aucun moment j’ai pu me dire « Dexter est en danger, c’est la merde ». On a plus peur pour lui dans des épisodes de milieu d’autres saisons que dans cette saison ci.

Le truc aussi, c’est que absolument rien n’est cohérent. A commencer par la personnalité même de Dexter. Ok, c’est normal que le personnage évolue, mais qu’on aille pas me faire croire que du jour au lendemain, Dexter n’ait plus besoin de tuer, gros foutage de gueule. Et aussi, le fait de devenir un p’tit amoureux gentil, ça ne lui va pas trop.
Y a aussi un problème de jeu d’acteur de manière générale : Michael C. Hall a un jeu beaucoup moins intense, avec beaucoup moins d’impact qu’avant. Jennifer Carpenter joue pas très bien la droguée non plus, et niveau agonie de la fin d’épisode 11, elle jouait aussi bien que Marion Cotillard dans Batman…

Sinon on a aussi eu droit a du magnifique remplissage : Masuka a donc une fille. Super, et elle a servi à quoi ? A rien, tout à fait ! Et sinon, ça a pas trop l’air non plus de le chambouler que Deb soit en train de crever puisqu’on le voit pour la dernière fois au moment où Deb part dans l’ambulance.

Nous abordons ensuite le cas Evelyn Vogel : pas con de la ramener, tout du moins au début. Elle connaît Harry et son code. Ca aurait pu être intéressant, mais j’ai trouvé ça mal exploité, je n’ai pas apprécié son personnage. Quant à son fils, Oliver Saxon, on peut dire qu’on a eu plus flippant comme serial-killer… Niveau discrétion, on a vu mieux aussi : « eh salut, j’suis recherché par tout le pays, mais pour trouver Deb, j’vais me montrer dans l’hôpital avec ma superbe distraction du type dont je viens de couper la langue. Bien sûr, je ne vais pas me faire repérer, j’suis incognito ! ». Non mais, sérieusement ?
Et encore, y a pire niveau débilités, incohérences et tout le tralala, en voici deux exemples :

-Episode 11 : Le Marshall est tellement compétent dans son boulot qu’il ne sait même pas que Saxon est recherché, et donc, va le libérer ! Mais bien sûr…
-Episode 12 : Oui Dexter, vas-y, balades toi avec le corps de Deb dans les bras. Bah oui, elle a un drap autour d’elle alors bien sûr, personne va remarquer, c’est logique, même si y a une dizaine de médecins dehors !

Et toutes ces anomalies, on en retrouve tout le long de la saison, c’est ça le pire. Les scénaristes sont des stagiaires ou… ?

Et cette fin… super, Dexter qui devient bûcheron/ermite je-ne-sais-où. Bah oui, parce que monsieur fait trop de mal à ses proches. Et Hannah, t’as oublié qu’elle aussi c’était une psychopathe, et qu’elle t’a fait du mal aussi, gros béta ? Oui oui, laisses la avec ton gamin, c’est vrai qu’elle est digne de confiance, la blondasse ! (Blondasse que j’adorais dans Chuck au passage, mais son personnage d’Hannah a toujours été mal intégré à la série.)

Non vraiment, cette saison est honteuse de Dexter. Déjà que la saison 7 était pas fameuse, la saison 8 est un carnage. Aucun rythme, aucun personnage charismatique, peu d’action. Vous ne pouvez pas savoir à quel point je suis dégoûtée de ce qu’ils en fait, de cette série que je défendais bec et ongles avant tout ça.

Il n’y avait pas grand chose à faire pour que la fin soit digne de Dexter : fallait soit que Dexter finisse par dévoiler tout ce qu’il a fait à la police, voir tout ce dévoilement devant tous ses collègues ébahis et finisse sur la chaise électrique, soit que Dexter finisse par se faire flinguer par Debra, ne pouvant supporter le fait qu’il soit en liberté après, tout ça. Mais idéalement, la première possibilité aurait été la meilleure.

Enfin bref, je me demande comment on a pu en arriver là, la série qui a su me donner le coup de cœur dès le premier épisode est tombée bien bas. J’arrive toujours pas à croire que la série ait pu se finir sur ça.

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

En bref

Une série de qualité, et pas n’importe laquelle puisque c’est celle ci qui m’a donné goût aux séries. Malgré une ou deux saisons en dessous des autres, la série nous laissera souvent bouche bée face à certaines situations. Malheureusement, comme je l’ai développé dans la zone spoiler, la fin est vraiment NULLE, j’étais tellement déçue. Ça ne m’empêche pas de garder un souvenir très positif (6 saisons sur 8, ça passe !).
Dexter reste l’une des meilleures séries de la décennie et mérite d’être suivie, emportant son spectateur dans un visionnage qu’il n’est pas prêt d’arrêter !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s