Lost

Lost

Chaîne : ABC
Date de création : 2004
Statut : Terminée (2010)
Nombre de saisons : Six saisons

Critique initialement écrite le 24/02/2013

Synopsis

Lost nous raconte l’histoire du vol Oceanic 815 se crashant sur une île déserte. Evidemment l’histoire ne s’arrête pas juste là, l’île est remplie de mystères et de trucs pas nets. Je ne peux pas réellement résumer plus la série, par risque de spoil et aussi je vais pas passer des heures sur les personnages, parce qu’ils ont légèrement nombreux !

Générique, OST et jeu d’acteur

Lost ne possède pas vraiment de générique, juste le nom de la série flouté qui se rapproche plus nettement, avec un son bizarre flippant dans le fond. En OST, on se retrouve avec des morceaux où le violon est assez présent, mais on pourra aussi avoir des morceaux un peu plus rythmés, suivant l’action. L’OST est donc pas hyper originale mais elle a le mérite d’être efficace. Les acteurs ont un jeu qui rendent tous leur personnage différent, et c’est cette diversité des personnages qui fait aussi la force de la série. Ils sont nombreux mais on ne se mélange pas les pinceaux (contrairement au début de Game of Thrones par exemple). Chaque personne qui visionnera la série aura son petit personnage chouchou, eh bien le mien c’est Sawyer. Parce qu’il est à la fois un enfoiré de première et un personnage attachant, parce que bien évidemment, si c’est un égoïste et un connard, c’est parce qu’il a vécu des trucs pas forcément faciles, le bougre.

Mon avis

Pendant la première saison, la série se concentre surtout sur la survie des personnages. Beh oui, quand tu viens d’atterrir sur une île légèrement vide, faut trouver d’la bouffe et tout le bordel, parce que ce qu’il y a dans l’avion, ça va pas durer indéfiniment. Une saison mettant en place les personnages et leur passé, utilisant les flash-backs à chaque épisode pour un personnage différent. Un concept intéressant sans devenir lassant. Tout doucement, les personnages découvrent des éléments qui font que la série part dans la science-fiction.
On continue notre petite découverte de l’île dans les saisons suivantes, remplie de trucs qui sont pas trop censés être là. On devient vraiment intrigués par le pourquoi du comment de l’île, de certains personnages également, puisqu’on ne sait pas tous ce qu’ils foutent là, parfois ils étaient même pas dans l’avion, alors qu’est ce qu’ils iraient se faire chier à glander dans le sable ?
La série continue son petit bout de chemin mais pour ma part, l’intrigue est devenue beaucoup moins intéressante vers les deux ou trois dernières saisons. Pourquoi ? Parce que des particularités de certains personnages qui faisaient leur originalité ne sont plus du tout présentes, parce que y a tellement de trucs bizarres de tous les côtés qu’on a tendance à ne plus comprendre certains moments. C’est le risque avec ce genre de séries, et ça doit être la particularité de JJ Abrams, le fait que ça parte dans tous les sens, puisque Fringe souffre de ce syndrome lors de la dernière saison, mais j’y reviendrais dans un article consacré à la série.
Lost s’essouffle donc dans les dernières saisons, pour laisser place à un final qui a fait débat. Certains en sont satisfaits, certains le trouvent complètement à côté de la plaque. Moi je suis mitigée, certes ça aurait pu être mieux, mais en même temps, avec tant d’intrigues, il n’y avait pas 36 façons de terminer la série. Une série qui s’est donc conclue pour moi de manière assez positive, qui m’a vraiment passionnée, surtout à son début, même si la fin demeure encore pleine de questions sans réponse.

En bref

Pour conclure, malgré les deux ou trois dernières saisons un peu en dessous, la série en passionnera plus d’un, grâce à son originalité dans ses nombreux mystères, au suspense toujours présent, à la qualité des différentes histoires des personnages. Commençant par des flash-backs, finissant par des flash-forwards, la série fait partie des meilleures séries de la décennie, tant elle ne ressemble à aucune autre, post-apocalyptique sans vraiment l’être. Lost vous emmènera dans une aventure unique dont vous vous souviendrez encore longtemps.

Publicités

2 réflexions sur “Lost

  1. Chacun à un ressenti assez différent sur la série, c’est toujours plaisant à lire, cela prouve que la série à un public assez large. Pour ma part, j’ai adoré la saison 5 pour ses voyages dans le temps, et ce sous couvert d’une cohérence assez rare. C’était un régal, et puis la fin … quoi bordel ! ^^

    En revanche la saison 6, les scénaristes de la saison 5 s’étaient barrés et ça se sent, les personnages deviennent idiots, beaucoup de questions sans réponses. Quels sont les enjeux du méchant de l’histoire? Tout est mal définit.

    Malgré tout, oui comme toi, je considère que cette série nous transporte vers un univers unique et elle me manque beaucoup.

    J'aime

    • Même si ça part en cacahuète, c’est le genre de séries que je serai prête à revisionner un jour (si j’en ai le temps :D). Des séries comme Lost, j’en ai pas encore retrouvé, ça avait son charme !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s