Black Mirror 1×01 – The National Anthem

Black Mirror 1x01

Critique initialement écrite le 24/04/2013

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Résumé de l’épisode et mon avis

On attaque l’épisode, on plonge avec plaisir dans cette manière de filmer si particulière de nos amis les anglais. Dès le début, on met en place ce Black Mirror : le téléphone vibre et se casse la gueule de la table de chevet du Premier Ministre. Ce Premier Ministre, Michael Callow, finit par répondre à son téléphone fixe qui, cette fois-ci le réveille. Et là, c’est le choc. La Princesse Susannah (princesse fictive, donc) s’est fait enlevé. On ignore qui a fait ça et pour quelles raisons.

Michael Callow rejoint donc ses associés et visionne la vidéo prise de la Princesse, en train de pleurer comme jamais, et évoque la demande du ravisseur. Et là, bim, en cinq minutes tu te manges une claque monumentale, celle qui fait un 360° à ta tête. Le ravisseur demande… à ce que le Premier Ministre ait un rapport sexuel avec un cochon, le tout filmé et diffusé sur la télévision anglaise en échange de la vie de la Princesse. On m’avait prévenu qu’il y avait une histoire de cochon, mais j’avais complètement zappé, j’ai retrouvé ma mâchoire six pieds sous terre, en train de bouffer des vers de terre. La vache, y a que les anglais pour nous pondre une intrigue aussi prenante et complètement décalée et malsaine à la fois.

Et là, une course contre la montre commence. Mr. Callow doit avoir ce rapport avant 16h, sinon la victime décède. Il croit d’abord à une blague. Forcément, dans le genre rançon improbable, celle là arrive à avoir la première place du podium. Mais ses associés l’avaient prévenu avant même qu’il visionne la vidéo : ce n’est pas un canular. Un ultimatum impossible se met en place. En visionnant l’épisode (il y a même pas une heure, je vous écris à chaud là!), j’étais complètement mal à l’aise, et à la fois pleine de compassion pour cet homme politique qui n’avait rien demandé.

Les médias peu à peu diffusent l’information, qui évidemment remue la population anglaise puis internationale. Un sondage se fait : les trois quarts de la population est contre ce rapport inhumain. Les anglais soutiennent le personnage politique ; mais il reste une partie de la population pour ce rapport. Entre ceux qui veulent protéger à tout prix la Princesse Susannah, les trolls qui affublent sur Youtube en commentaires avec des « Gruik Gruik Prime Minister ! » et autres, le premier Ministre en a gros sur la patate.

Tout le gouvernement se met à chercher ce type, et finissent par trouver une piste. Pensant pouvoir s’épargner ce moment immoral, Callow est soulagé, il esquisse même un sourire. Mais malheureusement, ce dernier n’est pas sorti d’affaire. Ce n’était qu’une diversion, et le ravisseur les avait prévenus, il y avait des conditions à respecter, entre autres celle de ne pas tricher et donc de faire exactement ce qu’il demande. Princesse Susannah se fait couper un doigt, et le ravisseur montre bien à la caméra qui filme ce doigt. La population est choquée, et en quelques minutes, elle arrête de soutenir le Premier Ministre. Maintenant, les trois quarts de la population veulent qu’il passe à la casserole. Gros coup dur pour lui, car s’il le fait, la population sera à la fois « fier » de lui, grâce à son courage, mais également complètement dégoûtée par ce qu’il a fait. Sa carrière sera sûrement ruinée. Le délai se raccourcit de plus en plus. Il est 15h20, et il n’y a plus d’autre choix que d’y passer, c’est inévitable pour ce monsieur. Sa femme tente de l’appeler, mais il ne répond pas. Evidemment, que dire à sa femme à ce moment là « Eh j’vais me taper un cochon et j’rentre à la maison juste après, prépare le repas, j’arrive ! ».

Le Premier Ministre s’aventure donc dans un acte des plus repoussants. Les réseaux sociaux, la télévision et tous les autres médias s’emballent. Avant d’entrer dans cette pièce à huit-clos, son bras droit lui informe qu’après minuit, toute possession de la vidéo sera illégale et punie par la loi, pour que personne ne puisse revisionner ce moment des plus humiliants. Enfin, il entre dans la pièce où se trouve le cochon, ainsi qu’un cameraman, où plus d’un milliard de personnes suivent en direct ce moment.
Pendant l’acte, on assiste à un ralenti formant une mise en abyme extraordinaire, montrant les différentes réactions des téléspectateurs : de la pitié, de la gêne, mais surtout un dégoût monstrueux.

Ca y est, il la fait, et la princesse Susannah est libérée. On la retrouve sur un pont… pourtant elle possède encore tous ses doigts. Des anglais la retrouvent avant même que le Premier Ministre ne passe à l’action, trente minutes exactement. Un coup monté mis en place d’une main de maître, de manière à humilier et ruiner la vie de Michael Callow. Son bras droit est informé de cette information, qu’elle ne divulguera jamais. Comment pourrait-elle avouer à Michael la triste nouvelle : avoir fait cette acte affreux… pour rien ?

On voit ensuite l’image du ravisseur, pendu, avec un doigt en moins, devant sa télévision. Comment ne pas être bouche bée devant toute cette mascarade ?
On voit ainsi qu’un an plus tard, le Premier Ministre a tout de même une côte de popularité plus que grandissante, toujours accompagné de sa femme, devant les journalistes. La Princesse Susannah est toujours en vie et elle se porte bien, puisqu’elle est enceinte ! (Euh… congratulations?)

Et la dernière image que l’on voit, c’est le couple ministériel rentrer chez lui. Mrs. Callow se précipite vers l’étage, fuyant son mari comme la peste depuis cet événement. Eh oui, en réalité, sa femme est complètement dégouté de ce qu’il a fait pour sauver une vie. En même temps, il s’est un peu fait un cochon, comment avoir encore envie de lui après ça ?
Le Premier Ministre a donc sa carrière qui se poursuit, malheureusement, sa vie privée est ruinée.

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

En bref

Voilà pour ce premier épisode des plus saisissants. Juste après avoir vu l’épisode je ne me sentais pas trop bien, pourtant aucune image choquante dans cet épisode. Mais l’épisode, il vous retourne le cerveau, ça faisait longtemps qu’un épisode m’a fait ressentir un truc pareil. Dès ce premier épisode, on se rend compte que maintenant, à cause des médias, la moindre petit information est diffusé dans le monde entier, détruisant la vie des personnes sur son passage. Un épisode vraiment intéressant à suivre, sans longueurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s