Death Valley

Death Valley

Chaîne : MTV
Date de création : 2011
Statut : Terminée (2011)
Nombre de saisons : Une saison

Critique initialement écrite le 03/07/2013

Synopsis

On se trouve du côté de San Francisco, où tout le coin grouille de vampires, loups-garous et de zombies. Alors forcément, qui dit créatures surnaturelles dit conflits entre elles et les humains. C’est pourquoi il existe l’Undead Task Force (apparemment traduit en VF par Groupe de travail anti non-morts… ça sonne très bizarre). Bref, ils sont là pour éviter les excès en tous genres. Pour suivre cette division assez spéciale de la police, une caméra les suit pour en faire un documentaire. La série est faite dans l’optique de parodier toutes les séries où ces monstres sont présents en usant des clichés. Au final, la série mélange pas mal de trucs : de l’horreur (ça fait pas peur en soi mais bon, y a des gentilles créatures quoi), de la comédie (humour noir), ainsi que son côté « Mokumentary » comme on l’appelle dans le milieu des séries, c’est-à-dire filmé sous forme de documentaire avec un côté humoristique, comme dans The Office ou Modern Family par exemple. Dans le cast se cache Tania Raymonde, alias Alex Rousseau (la fille Rousseau donc, pas la mère) de Lost, les autres acteurs ont souvent été des guests dans d’autres séries.

Générique, OST et jeu d’acteur

On commence avec le générique. Très dynamique, avec la chanson « They’re coming for us » de The Measels, qui musicalement me fait un peu penser à celle du générique de Misfits (The Rapture – Echoes), au niveau des images rien d’exceptionnel mais j’sais pas, j’le trouve sympathique ce générique. La majorité de l’OST est composée par le groupe Heavy Young Heathens, un groupe d’indie rock américain, dans la même trempe que la musique du générique en fait. Le jeu d’acteur est correct, les personnages ne sont pas spécialement mémorables mais ils sont rigolos et les relations entre ces différents personnages sont sympas.

Mon avis

En démarrant la série, après le pilot, j’me suis dit « oh ce côté parodie abusif va me casser les burnes à la fin » … eh bah au final non ! Ca se regarde bien, tranquillement, entre deux séries, ça peut même se faire en une journée. C’est détendu du slip comme dirait l’autre, sans prise de tête, et on se marre en regardant l’UDF se démerder comme elle peut pour essayer de protéger les habitants de San Francisco.

La série n’est pas sensationnelle non plus car les personnages manquent d’une certaine identité au début de la série, au point d’oublier qu’ils étaient là depuis le pilot. Et au final on les aime bien, mais c’est forcément quand on commence à les apprécier que la série se finit, la série étant annulée. Ca reste une série de MTV, qui aurait pu aller plus loin encore dans le délire je pense, si elle était diffusée sur une chaîne câblée.

En bref

Pas grand chose d’autre à dire sur cette série assez courte mais qui peut être visionnée rapidement, qui nous distrait tout de même par l’absurdité de certaines situations. Le concept était assez sympa, dommage que la série n’ait pas continué.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s