Cougar Town

Cougar Town

Chaîne : ABC (saisons 1 à 3), TBS (saisons 4 à 6)
Date de création : 2009
Statut : En cours
Nombre de saisons : Cinq saisons, sixième et dernière saison en cours

Critique initialement écrite le 20/10/2013

Synopsis

Nous sommes dans la ville de Gulfhaven en Floride, où l’on retrouve Jules Cobb, qui rentre dans la quarantaine. Elle est divorcée depuis peu. Elle vit avec son fils, Travis, 17 ans. Son ex-mari, Bobby, pas très futfut’ , est encore un poil amoureux de Jules. Malgré cela, ils sont en très bons termes. Histoire de se remettre en selle à retrouver un compagnon, ses deux meilleures amies vont l’aider : d’un côté Ellie, dans la quarantaine aussi, mariée à Andy ; de l’autre Laurie, l’employée de Jules, bien blonde comme il faut, et quelque peu superficielle si vous voulez mon avis ! Tout ce beau monde aime bien siroter du vin au bar du coin, qui appartient à un certain Grayson Ellis. Il va faire partie de leur cercle d’amis rapidement.

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique est assez court, assez kitsch aussi. On voit sous forme de carte bizarroïde la Floride. Le titre de la série apparait, qui sera ensuite sous-titré de manière différente à chaque épisode, faisant référence à chaque fois au titre de la série, qui au final n’est pas adapté. Je détaille ça un peu plus après. L’OST est souvent composé de p’tits morceaux rythmés à la guitare acoustique. Ils s’associent bien à l’ambiance cool et tranquille de la série (à se demander s’ils bossent vraiment parfois !). Le jeu d’acteur est plutôt convenable, et les personnages sont sympathiques, ma foi ! Le personnage d’Ellie, cynique, contraste bien avec le rôle simplet de Laurie, et entourent parfaitement Jules.

Mon avis

Je disais donc que le titre de Cougar Town n’était pas adapté à la série. Déjà, il faut comprendre qu’il est à double sens : l’équipe de foot américain du lycée est surnommée les Cougars (à la limite ça on s’en tamponne le coquillage hein), mais c’est dans un second temps en référence à Jules, qui dans sa quarantaine cherche à retrouver l’amûr. Et au début, elle cherchera bien du côté des p’tits jeunes, mais cette idée lui passera assez vite. Ça doit être vers la mi-saison 1 que le titre n’est plus adapté. Au final, Jules rencontre des hommes de son âge, et ne se comporte pas comme une vieille dévergondée portant de la fourrure et des talons panthère (ouais, c’est mon image de la cougar !). C’est juste une mère qui essaye de refaire sa vie, et tout cela dans la joie et la bonne humeur !

Le créateur de la série, Bill Lawrence, est également le créateur de Scrubs. Certains anciens acteurs viendront faire un p’tit coucou, ou certaines références seront alors casées dans les épisodes. De même pour certains anciens de Friends ! Ce genre de références et de guests, c’est assez plaisant à voir pour la race des sérivores dont je fais partie !

J’aime bien la série en elle-même, ou plutôt j’aimais bien. Eh oui, les deux premières saisons étaient drôles, avec leurs gags décalés, notamment le jeu du « Penny Can » où le but est de balancer des centimes dans une boite de conserve à une certaine distance, et celui qui y arrive crie « Penny CaAAAAaaaAAn ! » (ça a l’air mega nul quand je le raconte, mais à voir c’est rigolo), ou encore quand Jules boit dans son verre de vin, sachant que son verre de vin a plutôt une gueule de vase, et que ça devient un drame quand LE verre se brise.

Enfin bref, la série se gâche à partir de la saison 3. On sait pas trop comment on en est venu là, mais… ce n’est plus drôle. Le pire c’est que ce n’est même pas une question de redondance de gags, au contraire, les gags qui faisaient la série auparavant ne sont pas présents. Je ne sais plus bien si une des deux saisons à moitié moisies s’en sort un peu mieux, mais c’est vraiment dommage. Du coup je ne sais pas si je regarderai la saison 5 ou pas, je verrais à ce moment-là.

Pas grand-chose de plus à signaler à vrai dire, j’dirais donc que les deux premières saisons valent le coup d’œil, mais selon moi les saisons 3 et 4 ne sont pas indispensables, loin de là. La série reste néanmoins rigolote.

Mises à jour

Article mis à jour le 03/04/2014 sur la saison 5

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Cette saison 5 ne déroge pas à la règle depuis de la saison 3 : ce n’est PAS DRÔLE. Je m’étais dit de regarder juste parce que je savais que Matthew Perry allait revenir en guest dans un épisode, et que le duo Chandler-Monica était cool quand même. Mais même dans l’épisode, c’était pas fabuleux malheureusement. Je pense qu’en fait, le souci date depuis que Jules est en couple avec Grayson. C’est là où ça a commencé à être nul. Je sais, faut pas dire « nul » mais je n’aime pas. Mais quand une comédie n’est pas drôle, y a en général pas grand-chose à en garder. C’est le cas pour Cougar Town. Je ne suis même plus attachée aux personnages, ils m’agacent au plus haut point.

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

En bref

Vous l’aurez compris, cette saison 5 sera la très certainement la dernière pour moi, vu qu’il n’y aura plus qu’une saison je vais peut-être céder. Y a plus grand chose à tirer de la série.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s