Don’t Trust the Bitch in Appartment 23

Don't Trust The Bitch In Apartment 23

Chaîne : ABC
Date de création : 2012
Statut : Terminée (2013)
Nombre de saisons : Deux saisons

Critique initialement écrite le 11/07/2013

Synopsis

On nous racontait l’histoire de Chloe McGruff, la bitch de l’appartement 23 en personne, une nana très fêtarde, changeant de mec comme de slip, sans pitié, bref les adjectifs ne manquent pas mais vous avez à peu près saisi sa personnalité. Elle se retrouve avec une nouvelle colocataire, June Colburn, qui elle au contraire est très sage, à l’opposé même de Chloe. Et il se trouve que le meilleur pote de Chloe, c’est James Van Der Beek ; oui oui, l’acteur de Dawson ! On se retrouve donc confronté à ses extravagances et autres caprices de star, se parodiant un maximum. Autant dire que les journées avec ces zouaves là ne sont pas ennuyantes !

Générique, OST et jeu d’acteur

On commence avec un générique d’une dizaine de secondes, qui bizarrement correspond pas assez à la série à mon sens. Un peu trop gentil à mon goût, mais en même temps un côté malicieux. De toute manière avec des génériques d’une durée aussi courte (ou pire encore, ceux qui n’en ont aucun), c’est assez compliqué de les juger. L’OST est composé de morceaux dynamiques, des morceaux pop convenant parfaitement à la personnalité de Chloe, mais l’on pourra aussi avoir des morceaux plus posés lors de discussions entre les deux nanas par exemple. Le jeu d’acteur est très bon. Le personnage de Chloe, interprété par Krysten Ritter (que vous avez pu voir dans Breaking Bad le temps d’une saison) a un rôle fait pour elle, et James Van Der Beek se parodie et se caricature à mort, et ça fonctionne tellement bien ! On y croirait presque ! Une star se jouant lui-même, en abusant des clichés de célébrités.

Mon avis

La série se tient grâce aux nombreux « coups de putes » (excusez moi de l’expression, mais j’ai pas d’autres mots) que Chloe fait à June et aux autres personnages. Elle n’a pas froid aux yeux la nana, et elle vit au jour le jour, sans se préoccuper des autres. La pauvre June a du mal à s’y faire au début, elle qui est si sage et terre à terre, une fille banale en soi. Évidemment son personnage n’aurait que très peu d’intérêt si Chloe n’était pas là. Mais la combinaison des deux fait que les bons points des deux personnages sont mis en avant. Quant à James Van Der Beek avec Chloe, ça fait des étincelles ! Chloe utilise à bon escient (enfin bon… façon de parler!) les avantages de la richesse et de la célébrité de James pour faire ce qui lui plait.

La diffusion a été quelque peu chamboulée, puisque des épisodes de la saison 1 ont été diffusé en plein milieu de la saison 2. Il faudrait y remettre un peu d’ordre du coup, mais la saison 1 reste assez convaincante, avec un pilot qui commence doucement les premières minutes, de manière classique, pour finir en une vraie série, indépendante et unique. La fin de la saison 1 descend un peu au niveau de la qualité, pour remonter dans la saison 2 ; et une très bonne saison 2 (si on met de côté ces épisodes diffusés au mauvais moment), encore plus drôle. Très dommage que la série soit annulée, car méconnue et qu’il y a eu peu d’audience. Pourtant elle valait le détour, mais elle n’a pas réussi à dépasser les frontières américaines. C’est une comédie qui changeait et renouvelait un peu le genre.

En bref

Don’t Trust The Bitch In Apartment 23 est une série vraiment sympa, qui méritait d’être connue, avec des personnages hauts en couleur. Le fait de faire jouer James Van Der Beek dans le rôle de « lui-même » est un choix audacieux qui a très bien fonctionné, lui permettant de se détacher de son image d’éternel Dawson, tout en y faisant quelques références.

Publicités

Une réflexion sur “Don’t Trust the Bitch in Appartment 23

  1. Pingback: Hors-série – Ces trucs que j’avais oublié (ou presque) dans Breaking Bad | Constu TV – Critique Séries

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s