Extras

Extras

Chaîne : BBC Two
Date de création : 2005
Statut : Terminée (2007)
Nombre de saisons : Trois saisons

Critique initialement écrite le 18/07/2013

Synopsis

Extras, c’est l’histoire d’Andy Millman, accompagné par son amie et collègue Maggie Jacobs. Tous deux sont donc des « extras », comprenez des figurants dans les téléfilms/films, qui essayent tant bien que mal de percer dans le métier d’acteur, en se faisant remarquer d’une manière plus ou moins subtile.

Générique, OST et jeu d’acteur

Pas de générique pour la série, si ce n’est que la musique de fin d’épisode, « Tea for the Tillerman » de Cat Stevens, une musique sympa, mais ça manque quand même d’un vrai générique. Je trouve ça toujours dommage qu’une série, quelque soit son audimat et son impact sur les téléspecteurs n’ait pas de générique, qui permet de rattacher la série à quelques images qui marquent, et là, comme plusieurs séries, il n’y en a pas. Pas vraiment d’OST non plus, mais la série ne s’y prête pas vraiment en fait. Mais là où elle compense ces quelques défauts, c’est grâce à la thématique de la série en elle-même et avec les acteurs présents. En effet, en plus du jeu très bon des personnages principaux, on a le droit à une guest star à chaque épisode. Des vraies guest stars que tout le monde connait : Ben Stiller, Kate Winslet, Orlando Bloom, David Bowie ou encore Daniel Radcliffe. Des guest qui, tout comme James Van Der Beek dans Don’t Trust The Bitch In Apartment 23, se parodient ou amplifient certaines choses que l’on pourrait leur reprocher. Ils se caricaturent et n’hésitent pas à ridiculiser nos deux petits figurants en quête de célébrité.

Mon avis

La série étant anglaise, je précise encore une fois que le style d’humour n’est pas le même que celui des séries américaines ou françaises, alors ça ne fera pas rire tout le monde, et pas forcément dès le premier épisode non plus, mais parfois, pour découvrir des séries, il faut un minimum insister et se tenter à des choses dont on a pas l’habitude.

Cette série remet une fois de plus le créateur de la série, Ricky Gervais, dans des situations grotesques. C’est son truc à Ricky Gervais, il l’a déjà fait avec The Office, et en remet une couche sur le personnage principal de Life’s Too Short. Il excelle dans le tournage en ridicule des personnages. Ca nous fait rire, la série arrive à s’arrêter juste avant la limite de la pitié. La série est considérée comme une sitcom (selon Wikipédia). Je ne suis absolument pas d’accord, car il n’y a ni rires enregistrés, ni redondance au niveau des décors. C’est éventuellement filmé comme une sitcom, et encore… C’est une comédie à part entière, qui je trouve s’apparente plutôt à un mokumentary. Mais la série ne rentre réellement dans aucune des deux catégories.

La série profite d’une réelle évolution en ce qui concerne le personnage principal. On pourrait penser que le personnage s’engouffre dans sa « vie de merde » (oui c’est le terme). Mais non, sa vie s’améliore d’une certaine manière, même s’il finit par en devenir la victime au final. J’ai trouvé cette évolution intéressante, qui montre à la fois que le début d’une vie d’acteur, ce n’est pas que des paillettes, mais qu’une fois que l’on met ne serait-ce qu’un doigt dedans, on est comme ensevelis sous les problèmes ; mais le succès arrive aussi bien qu’il repart. On avait jamais vu le fait de devenir acteur sous cet angle, assez innovateur et étonnant de la part d’une série anglaise. Et pourtant, ça fonctionne très bien, une fois que l’on comprend le concept.

En bref

Encore une série anglaise qui épate, tant par les guests qui interviennent, plus vrais que nature, que par l’évolution scénaristique de la série. La série reste néanmoins assez courte (format à l’anglaise oblige). Cela permet de changer d’horizon sériesque le temps du visionnage ! Néanmoins certaines personnes n’accrocheraient pas à cet humour si décalé.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s