Game of Thrones

Game of Thrones

Chaîne : HBO
Date de création : 2011
Statut : En cours
Nombre de saisons : Quatre saisons, renouvelée pour une cinquième saison

Critique initialement écrite le 01/11/2013

Synopsis

Maintenant, j’ai la tâche de résumer la série. Haha la bonne blague. Impossible à résumer, parce qu’il y a un scénario très complet et surtout très complexe, je vais juste remettre en place le contexte. Nous sommes… bah y a pas d’année précise en fait, juste que nous sommes il y a très très longtemps, dans les continents de Westeros (le continent du Nord, où il fait froid sur une partie du territoire) et Essos (le continent oriental, où il fait plus chaud). Un été d’environ 10 ans est en train de s’achever, et l’hiver, très dur et froid, arrive prochainement. Sur le continent de Westeros, au Nord, se trouve la Maison Stark (une maison étant en gros un royaume, regroupant plusieurs châteaux). La famille Stark vit dans le château de Winterfell, et c’est ici où règne Eddard Stark, marié à Lady Catelyn (née Tully, devenue une Stark donc). Ils ont ensemble pas mal d’enfants : Robb, l’aîné, ses filles Sansa et Arya, et deux fils plus petits, Bran et Rickon. Mais Ned a aussi un fils bâtard, Jon Snow, forcément mal accepté par Lady Stark. Ned est cependant un homme respectable, ayant des valeurs et essaye de faire essentiellement du bien autour de lui. Et même si à la base, il était forcé d’épouser Catelyn, les deux s’aiment réellement (ça tombe bien dis donc !).

Les Stark sont depuis de nombreuses années en conflit permanant avec la maison Lannister, la maison la plus riche. Reste dans cette famille Tywin Lannister et ses trois enfants (des enfants adultes hein) Tyrion, le nain, méprisé par son père, Cersei et Jaime, les faux jumeaux, qui ont une relation quelque peu spéciale. Cersei a dû épouser Robert Baratheon, histoire de renforcer la position de la famille Lannister. Elle a 3 enfants, que Robert croit évidemment les siens, mais qui sont en vérité de Jaime. On se concentrera surtout sur Joffrey, qui va succéder à Robert. Joffrey n’hésite pas à abuser de son pouvoir en tuant des personnes innocentes pour son simple plaisir. La Main de Robert Baratheon, Jon Arryn, est mort soudainement, et c’est sur cet événement que va commencer la série, ce dernier ayant formé Robert et Eddard Stark au combat, ces deux-là étant également très proches.
Nous avons enfin la maison Targaryen, qui régna sur les Sept Couronnes pendant trois siècles, mais qui fut détrônée par Robert Baratheon, d’où la puissance de la maison Lannister. Les seuls Targaryen vivants restant sont Viserys, qui veut absolument reprendre le contrôle du royaume, c’est ainsi qu’il forcera sa sœur Daenerys à épouser Khal Drogo, un seigneur barbare qui leur permet de voyager à cheval et d’avoir des hommes qui les suivent. Daenerys s’adapte donc à ce peuple, ce peuple que Viserys n’apprécie pas du tout. Viserys voudrait bien faire des petits Targaryen avec Daenerys, histoire de repeupler sa famille. Les Targaryen ont pour particularité physique d’avoir les cheveux très blonds (quasiment blancs), ce qui fait qu’ils sont très reconnaissables. En gros, chaque maison aimerait reprendre le pouvoir des Sept Couronnes, qui appartient donc aux Lannister.

Désolé pour ce résumé grossier, il y a évidemment d’autres personnages qui ont aussi leur importance, mais c’est vraiment compliqué de tout faire en condensé. La série étant issue de bouquins, les livres développent des personnages que l’on voit peu dans la série. (Attention je n’ai pas lu les bouquins, alors gardez vos spoilers !).

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique est très beau. Il est particulier, avec son système d’engrenages pour faire apparaître les différentes maisons qui apparaissent à l’écran sur la carte des continents. Cela permet aussi au spectateur de bien différencier chaque maison. Petit truc en plus : le nom des acteurs qui défile est accompagné du blason de la maison auquel le personnage interprété appartient. Sympa ! La musique est magnifique également, même si on peut avoir un peu de mal à s’en souvenir au début, elle finit par s’incruster dans votre tête au bout de quelques écoutes. L’OST est très réussi aussi, certains morceaux me plaisent beaucoup, et dernièrement, c’est le titre Mhysa, que l’on entend dans la fin de la saison 3. L’OST est composé par Ramin Djawadi, qui a fait de nombreuses musiques de séries et de films : Prison Break, Person of Interest, …
Le jeu d’acteur est nickel, pas un acteur ne joue mal. Les personnages, on les aime, on les déteste, mais ils ont une histoire, ils sont profonds, leur comportement est toujours très réfléchi et il faut prendre pas mal de paramètres en compte pour comprendre réellement leurs réactions. Les personnages ne sont plus les mêmes au début qu’à la fin de la saison 3, ils subissent de nombreuses évolutions, positives et négatives, les plus jeunes grandissent et gagnent en maturité.

Mon avis

Comme à peu près tout le monde sur cette planète, une fois qu’on regarde la série (et quand je dis regarder, je dis réellement enchainer les épisodes et les suivre, pas juste s’arrêter au pilot), on accroche à cet univers. Un univers ancien accompagné d’un côté fantastique, qui ne sera pas si présent que ça en saison 1 mais qui sera beaucoup plus prononcé en saisons 2 et 3.

Et comme je le disais plus haut, j’ai eu du retard dans le visionnage de la saison 3, et pour cause, se refaire la totale, c’était pas du luxe ! J’étais passée à côté d’énormément d’éléments lors de mon premier visionnage. Car Game of Thrones, c’est une quantité astronomique de personnages et de noms farfelus. Si comme moi, vous n’avez pas lu les livres, vous avez dû être complètement paumés au début, et c’est normal. C’est pour cela qu’il faut être très attentif et ne pas hésiter à lire des résumés d’épisodes, ou regarder des arbres généalogiques, histoire de ne pas complètement passer à côté de ce que vous regardez. Une fois la familiarisation des personnages faite, vous pouvez réellement suivre avec plaisir la série.

La série se base sur la recherche du pouvoir à n’importe quel prix. C’est la lutte du bien (Starks, Daenerys Targaryen, …) contre celle du mal (Lannisters, …). Et ce « n’importe quel prix » est très important, car la cruauté est permanente, tuer deviendrait presque normal. Il y a aussi un esprit de vengeance souvent présent, car les maisons se font des crasses les unes sur les autres, et tout cela ne doit pas rester impuni.

La série (comme pas mal de séries qui sont diffusées sur le câble (HBO, Showtime, entre autres)) utilise le sexe et la nudité dans la série. Assez présent, mais la plupart du temps justifié, il montre les relations entre prostituées et seigneurs, entre frères et sœurs, entre personnes qui sont réellement attirées entre elles et dont leur relation n’est pas incestueuse. Les femmes doivent souvent faire profil bas pour survivre. Cet usage du sexisme et de la violence est un peu excessif, mais bon, c’est aussi ce qui fait que la série est prenante et captivante. La série prend place dans des décors variés, tous magnifiques à leur manière. Une variété qui contribue forcément positivement à la série. Il en est de même pour les costumes.

Le scénario n’hésitera pas à nous bouleverser, à nous faire pousser des « NOOOOOOOOOOOOO ! » qui s’entendent à 3 kilomètres à la ronde, quand on voit un personnage qu’on aimait bien disparaître, ou bien quand on se dit que non, ce n’est pas possible qu’ils fassent ça, eh bah si, tout est possible dans Game of Thrones, tout le monde peut mourir d’une minute à l’autre, et ça c’est bon, car on est toujours dans l’inattendu et le suspense. Le truc de Game of Thrones, c’est que c’est plus qu’une série, c’est un espèce de film de plusieurs dizaines d’heures. On pourra se plaindre parfois de certains petits temps morts qui provoquent de légères longueurs et de longs dialogues, mais obligatoires pourtant. Et puis, s’il y avait de l’action pendant les 60 minutes de chaque épisode, on s’en sortirait plus !

Je n’ai pas spécialement de saison préférée, et j’ai un peu de mal à dire si une saison est meilleure qu’une autre. Simplement que la saison 1 est un peu plus terre à terre, et peut-être moins branchée torture que la saison 3 par exemple. Néanmoins, la qualité reste constante, avec certains épisodes qui nous proposent des fins extraordinaires (Saison 1 épisode 9, saison 3 épisode 9) et très marquantes.

Mises à jour

Article mis à jour le 31/07/2014 pour la saison 4

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Ah Game of Thrones, l’événement de l’année au niveau international actuellement. Celle qui déchaine les réseaux sociaux dans tous les sens (et où t’as une chance sur deux de te faire spoiler avant de mater l’épisode), celle dont on place la barre très haute. Cette saison 4 a continué à bien me distraire ! Des gros événements ont eu lieu (particulièrement un qu’on attendait depuis longtemps, épisode 2, big up à toi), de l’attendu depuis longtemps, mais aussi de l’inattendu, il y en a pour tous les goûts. Ce qui m’a marqué en plus de l’événement de l’épisode 2, c’est le discours qu’a Tyrion Lannister lors de l’épisode 6 en fin d’épisode, faisant directement référence à l’événement cité précédemment. Bordel le jeu d’acteur phénoménal de Peter Dinklage et les frissons qu’il fout, l’enflure ! C’est pour moi l’un des moments les plus forts de la série, sans aucun doute.

Autre scène qui m’a marqué, celle où la sœur de Catelyn Stark (son nom m’échappe, vous savez celle qui allaite son gamin de 6 ans…) tombe dans le vide comme une tocarde, hahaha que c’était beau ! Des scènes comme je les aime, des beaux retournements de situation même si on l’attendait plus ou moins (enfin perso j’ai commencé à m’en douter). Et le combat The Mountain/Oberyn, c’était quelque chose aussi, quoique qu’un peu rapide, le duel aurait pu durer un peu plus longtemps. Mais cette fin, bordel ! C’était pas très joli à voir (Mais comme j’ai pas peur de la mort , #rebelle t’inquiètes, bah ça m’a pas fait flipper plus que ça) ! Ca n’en était pas moins impressionnant ! Puis vient l’épisode 9, épisode consacré au Mur (il fallait que ce genre d’épisode arrive, pendant toute la saison on en a pas vu grand-chose du Mur). La bonne grosse bataille de la saison, celle qui peut du coup parfois amener des petites longueurs par-ci par là, mais qui pour ma part sera restée divertissante. Et enfin épisode 10, avec la vengeance de Tyrion, que c’est jouissif ! PRENDS CA DANS TA GUEULE, L’DARON !

En bref plein de bonnes choses ! Pour l’instant malgré la très très forte popularité de la série qui pourrait faire tourner un peu trop la tête aux scénaristes, la série a une qualité constante, en espérant que ça dure. J’ai rien de négatif qui me vient à l’esprit au moment où j’écris, même si je pense qu’en visionnant la saison, tout ne m’avait pas plus du début à la fin, mais ça devait être des détails sans doute, que dis-je, des broutilles !

Le jeu d’acteur général reste très bon, tout comme l’OST, tout particulièrement cette nouvelle version de The Rains of Castamere par Sigur Rós. J’aime les deux versions, cette chanson est parfaite dans tous les cas !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

En bref

Voilà voilà, j’ai fait un p’tit tour de la série, sans rentrer dans les détails, sans spoiler, juste savoir mon avis de manière générale, et les grandes qualités de la série (le débat est toujours possible en commentaire vous savez, montrez-moi que vous existez !). La série a bel et bien marqué le monde des séries avec son mélange de d’univers médiéval et de fantastique, surmonté d’une réalisation grandiose.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s