Nikita

Nikita

Chaîne : CW
Date de création : 2010
Statut : Terminée (2013)
Nombre de saisons : Quatre saisons

Critique initialement écrite le 27/10/2013

Synopsis

La série, inspirée du film de Luc Besson, nous parle d’une agence gouvernementale super extra mega secrète, la Division. Cette agence recrute des jeunes membres qui sont coupés de leurs familles, amis, … bref plus rien ne les retient. Les membres vont devenir des agents secrets, mais surtout des assassins, et si quelqu’un quitte la Division, eh bah couic couic, il crève. Mais bien sûr, une exception confirme la règle : Nikita Mears, qui veut se venger que la Division ait tué son fiancé Daniel, veut faire plonger l’agence pour le bien de l’humanitéééééé ! *hum*

Pour démanteler l’agence, Nikita a une personne infiltrée dans la Division, Alex Udinov, entrainée par Nikita en personne. Alex veut aussi se venger car la Division a également tué sa famille. Il se trouve que Nikita se fait poursuivre par une des seules personnes en qui elle avait confiance là-bas, Michael. Il est soutenu par Seymour Birkhoff, qui fait des miracles à l’aide d’un clavier et d’une souris d’ordinateur. La Division est dirigée par un certain Percy ; c’est lui qui a transformé son agence en une organisation criminelle. Son bras droit, Amanda, est tout aussi manipulatrice que lui, et dirige la cellule psychologique de la Division. C’est en quelque sorte une énorme chasse à l’homme qui est lancée pour retrouver Nikita et lui faire payer sa trahison.

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique est constitué d’une première partie qui explique de manière plus condensée que moi le synopsis, avec la voix de Nikita. S’ensuit quelques secondes le nom de la série apparait avec une musique qui colle bien à la série, qui fait très « espionnage » et « agent secret ». Le générique est en fait foutu à peu près de la même manière que celui de Person of Interest. L’OST, composée par David Russo, est dans le même esprit. Rien de super mémorable, mais ça correspond à la série tout de même, mais reste assez basique avec son côté action et émotion. Le jeu d’acteur est pas mal du tout. En plus, étant une série d’action/drama, les acteurs doivent également bosser tout ce qui est « combat » (et y en a un paquet, ça doit être un sacré boulot). Les personnages se baladent un peu partout à travers le monde, Maggie Q (Nikita) a dû apprendre des répliques dans 8 langues différentes (et pas que « Omelette du fromage » si vous voyez c’que j’veux dire…). Un sacré boulot donc, on est loin d’avoir le droit à autant d’efforts dans les séries. De plus, le personnage de Nikita s’avère plus complexe qu’il n’y parait, de même pour Alex et pour la plupart des personnages de la série.

Mon avis

La série en elle-même est une réussite, mais (parce que y a très souvent un « mais » avec moi, désolée !) il manque tout de même un petit truc de mon côté. Pourtant, le synopsis est vraiment sympa, le début ferait presque penser à Dollhouse.
Je pense que le truc qui fait que je n’accroche pas à chaque épisode, c’est la complexité du scénario : il y a pas mal de personnages au final, plusieurs éléments du scénar’ qui se superposent, et de mon côté y a des moments où j’étais un peu paumée. Bon, ce genre de ressenti n’arrive qu’à moi je crois, si ça peut vous rassurer. Malgré cela, il y a des épisodes bien prenants, avec des intrigues bien menées. Et ce qui est bien avec Nikita, c’est qu’elle mélange un peu les genres (pas autant que Chuck non plus), avec de l’action, du drama (de l’amûr !), une touche de comédie et quelques références notamment de la part Birkhoff (forcément, un nerd, fallait qu’il nous claque « Exterminate » dans la saison 3 en guidant par ordi une mitraillette sur les ennemis, ce qui m’a bien fait rire d’ailleurs !). On regrettera la répétition de la pseudo-mise en danger de ouf de Nikita ; car non, ils n’arriveront pas à me faire croire qu’elle va crever en milieu d’épisode, comme ça, dix épisodes à la suite. Si elle crève, la série aurait un peu beaucoup moins d’intérêt nan ? Et puis, le nom de la série ferait tâche ! A part ça, de temps en temps on a quand même des rebondissements sympas, et on nous fait voir un peu du paysage aussi.

Mises à jour

Article mis à jour le 24/02/2014 pour la saison 4

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Cette quatrième et dernière saison de Nikita n’est composée que de 6 épisodes, histoire de conclure la série. Le tout fut forcément très dynamique et sans temps mort, toujours bourrée d’action et de complots. On suit la même ligne directive que la saison 3, c’est-à-dire la volonté de déceler complètement le complot d’Amanda et par la même occasion, la flinguer ; mais aussi cette histoire du meurtre de la Présidente des États-Unis dont est accusée Nikita alors qu’elle essayait de la sauver.

Le problème de cette saison, c’est que la série est devenue presque une série de SF : qu’est-ce que c’est que ce bordel de double ?! Je veux bien croire qu’ils ont accès à des technologies de foufou (ils nous ont déjà fait le coup avec la main de Michael), mais là quand même, faut pas déconner. C’était clairement too much. Pourtant, on suit cette saison avec plaisir, on savoure ces derniers moments, ces dernières manigances entre Amanda et Nikita, où pendant chaque épisode la tendance s’inverse à chaque fois (idem dans la saison 3).

Au final, tout est bien qui finit bien, même le dernier épisode ne m’en aura pas fait douter. Le seul dommage collatéral reste Ryan dont on en a pas grand-chose à foutre en fait… L’impact aurait été beaucoup plus important si Alex avait été tuée (même si je ne supportais plus Alex cette saison ci, j’ai trouvé le jeu de l’actrice assez moyen, et ses phrases de neuneu du type « Oh je t’aime toi Sam, et pas que Owen » blablabla, c’était assez lourd). Néanmoins, cette saison, même si très courte, fut sympathique à regarder et a permis de conclure la série, chose rare de nos jours !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

En bref

La série est sympathique, tout ça, mais quand on regarde Nikita, vaut mieux pas tricoter en même temps et bien suivre l’intrigue, histoire de pas être largué comme tata Constu (oui je parle de moi à la troisième personne, Alain Delon vous dites ?). La série est bien foutue, par sa recherche de réalisme, et elle n’est pas spécialement dirigée « ados » contrairement à ce que la chaîne pourrait nous faire croire. J’aimerai tout simplement que la série aille droit au but au lieu de faire trainer pendant une saison à chaque fois une intrigue, qui du coup tourne un peu en rond.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s