Sherlock

Sherlock

Chaîne : BBC
Date de création : 2010
Statut : En cours
Nombre de saisons : Trois saisons, renouvelée pour deux saisons supplémentaires

Critique initialement écrite le 16/11/2013

Synopsis

La série reprend donc les fameuses aventures de Sherlock Holmes, ce détective consultant anglais bien connu de tous, et de son nouveau colocataire, le Dr John Watson. La p’tite nuance ici, c’est que l’on vit bel et bien au XXIe siècle, et que maintenant, notre cher Sherlock utilise Internet, son smartphone, son ordinateur pour arriver à ses fins.

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique est assez simple. Pas super mémorable mais joli, avec une musique sympathique, rappelant bien une atmosphère londonienne avec tous les bâtiments mythiques de la capitale. L’OST est très réussie : tantôt des ambiances presque baroques, tantôt des musiques plus calmes qui accentuent le mystère, accompagnées de violons. Le jeu d’acteur est au top : un Sherlock plus vrai que nature, avec sa folie, son intelligence, son arrogance ; un Watson malgré tout compréhensif, profond ; un Moriarty complètement dérangé et manipulateur.

Mon avis

Sherlock a tout d’abord la particularité de se présenter comme une série, mais avec des épisodes d’une heure trente chacun. Pas habituel donc (surtout pour moi!), et pourtant, ces 90 minutes sont très bien mises à profit pour rendre chaque épisode rythmé. Les épisodes ont toujours une intrigue très bien ficelée, avec un dénouement inattendu, et avec un cliffhanger en fin de saison. Et Sherlock ne serait pas Sherlock sans… Sherlock ! Interprété par Benedict Cumberbatch, notre Sherlock a une dimension, une profondeur, un charisme, un charme anglais. Il est également très bien écrit, tout comme la série en elle-même. Et c’est normal que ce soit bien foutu, puisqu’on a, entre autres, Steven Moffat aux manettes. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est très bien connu des fans de Doctor Who, où en général les meilleurs épisodes étaient écrits par ce dernier (c’est plus le cas aujourd’hui haha).

Là où l’on voit encore plus que Sherlock est superbement écrit et interprété, c’est lors de ces tirades interminables où il révèle tous les éléments qui lui permettent de trouver le tueur de l’épisode en question, en racontant toute l’histoire. C’est là où toute la splendeur et l’ingéniosité de Sherlock ressort. La série a aussi pour particularité au niveau montage d’accentuer certains mots, certaines phrases, des éléments importants, … en les faisant apparaître directement à l’écran. Je n’ai jamais vu ce genre d’effet dans une série et je trouve ça plutôt original et intéressant ! Ca peut aussi permettre de ne pas perdre le fil de l’intrigue.

J’dois avouer que j’ai regardé ces deux saisons y a longtemps maintenant et que les souvenirs sont pas très frais, mais je compléterai des choses quand la série fera son retour, quand j’analyserai un peu plus la saison 3. Idéalement j’devrais me remater les deux premières saisons, mais j’ai pas vraiment le temps malheureusement (quand les journées feront plus de 24h, vous m’appellerez!). Sherlock, c’est une série différente, malgré l’énième utilisation du roman de Sir Arthur Conan-Doyle. Remis au goût du jour, l’histoire est palpitante, avec des rebondissements inattendus.

Mises à jour

Article mis à jour le 13/01/2014 pour la saison 3

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Cette saison 3 de Sherlock, toujours composée de 3 épisodes d’une heure trente n’a pas forcément fait l’unanimité. L’écriture a été en partie faite par Steven Moffat (Doctor Who) ; avant adulé, on sent qu’aujourd’hui il bâcle de plus en plus son travail (argument valable à la fois dans Doctor Who et dans Sherlock). Beh oui, à force de faire trop de projets à la fois, on ne fait plus aussi bien son boulot.

De mon côté, pour le premier épisode, je ne l’ai pas trouvé trop mal, même si il est réalisé bizarrement, de manière assez décousue, j’ai réussi à bien apprécier cet épisode. C’est à peu près pareil pour le second épisode (second épisode qui a pourtant l’habitude d’être en dessous du reste dans les autres saisons car on sent qu’il n’a pas de lien direct avec l’intrigue et qu’il ne sert que de relais entre le premier et dernier épisode d’une saison). Par contre pour le troisième épisode, là où beaucoup de monde crie au miracle, je ne l’ai pas trouvé si bien que ça. Tout d’abord, il met 30 minutes à démarrer, et 30 minutes, c’est long. Et quand on a enfin un peu d’action à ce moment-là, ce qui était très plaisant d’ailleurs, il y a un truc qui cloche, je ne sais pas vraiment quoi, mais y a un truc. Je pense encore à cette manière décousue d’écrire l’épisode, un mélange bizarre de rien puis d’action qui n’a pas mis l’épisode en valeur. Du coup, je n’ai pas accroché comme les deux autres épisodes, alors qu’il se passe quand même des choses très très importantes. Mais bon, que voulez-vous, mon ressenti est parfois complètement différent des autres, et je ne sais pas trop expliquer pour quelles raisons. La série est renouvelée pour deux saisons supplémentaires. Qu’est ce qui nous attend ? Je ne sais point, en espérant éviter une écriture peu harmonieuse !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

En bref

Malgré tout, de mon point de vue, il manque un truc pour que j’accroche du début à la fin (sûrement qu’avec du recul j’apprécierais beaucoup plus la série aujourd’hui que quand je l’ai regardée à l’époque, car la série n’a pas de défaut en soi, c’est indéniablement une série de qualité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s