Veronica Mars

Veronica Mars

Chaîne : CW
Date de création : 2004
Statut : Terminée (2006)
Nombre de saisons : Trois saisons + un film

Critique initialement écrite le 07/11/2013

Synopsis

Veronica Mars, c’est l’histoire d’une jeune ado pas comme les autres. Alors que dans la ville de Neptune, en Californie, 95% des nanas sont sans cervelle, notre chère V aide son papounet Keith. Et pour cause, le m’sieur est détective privé (anciennement shérif de la ville). Veronica va alors enquêter de son côté dans le but de faire éclater la vérité. Souvent, elle sera confrontée à aider des élèves de son lycée qui ont des p’tits (voire des très gros) ennuis.
La série commence sur un événement particulier : on apprend que la meilleure amie, de Veronica, Lilly Kane, a été assassinée. Marquée profondément, elle cherchera toujours à comprendre le pourquoi du comment. Ca a d’autant plus d’importance que le frère de la victime, Duncan, est l’ex petit copain de Veronica. Le meilleur ami de Duncan, Logan Echolls, était le petit ami de Lilly. Fils d’un acteur millionnaire, il semble au premier abord être assez mesquin, mais il sera révélé par la suite que Logan n’a pas toujours eu la vie rêvée. Veronica est également accompagnée de Wallace Fennel, son nouveau pote qui vient d’arriver à Neptune High. Elle fera la connaissance d’Eli « Weevil » Navarro, un chef de gang de motards qui a un casier judiciaire pas très vierge.

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique de la série me plaisait pas trop au début : assez kitsch et ado avec ses feuilles de papier déchirées où sont inscrits les noms des acteurs, mais au fur et à mesure des visionnages, on s’y fait. Même ressenti pour la musique qui l’accompagne, alors que maintenant je l’aime beaucoup. Le visuel de la série change un peu en saison 2 mais surtout en saison 3, où le générique prend un aspect style polar des années 30, à l’ancienne sans complètement l’être. Et encore ce même ressenti : au début j’aimais pas trop, et au final j’aime bien (la Constu bizarroïde est de retour).
Au niveau de l’OST, on reste dans cette ambiance rock californien, pas super original mais efficace, certains titres sont bien placés. Le jeu d’acteur est très bon, surtout pour Kristen Bell qui s’avère incarner parfaitement Veronica : intelligente, ayant une répartie de dingue, de la culture (et en plus elle est super jolie, c’est rageant les personnages/acteurs qui regroupent tous les critères, merde !). Bref, Veronica Mars est réellement un personnage super intéressant.

Mon avis

La série ne serait pas la même sans cette Veronica (bah déjà elle porterait pas le même nom haha), si particulière, si différente des autres, non pas physiquement parlant, mais au niveau de sa personnalité unique. On a rarement vu un personnage d’ado aussi profond et réfléchi.

Ce qui marque aussi dans la série, c’est la relation père-fille. Je crois que je n’ai jamais vu une relation aussi fusionnelle. Déjà les familles monoparentales, c’est plus la mère que le père qui reste en général, mais Keith Mars, c’est pas un padré comme les autres. Il accepte que Veronica l’aide pour ses enquêtes (tant qu’elle fait pas des trucs trop illégaux, ça passe), il se préoccupe réellement d’elle, et si un truc arrive à la prunelle de ses yeux, il va en chier, j’vous l’dis !

Esthétiquement parlant, la série a une manière de filmer et surtout un jeu de lumières particulier très prononcé dans la saison 1 (beaucoup plus atténué dans la saison 2 et quasi inexistant dans la saison 3). Les flashbacks sont bien reconnaissables et on ne se mélange pas les pinceaux à ce niveau, la chambre de Veronica baigne dans des rayons verts-jaunes, quant au bureau de Keith et V., on est dans des couleurs orangées. Cette esthétique soignée est une très bonne chose : cela permet à la série de se différencier des autres séries d’ado.

Alors oui, Veronica Mars, c’est une série dirigée vers les ados, c’est indéniable, MAIS PAS QUE ! Et c’est là que ça devient intéressant, car là où les autres séries vont nous emmerder avec des intrigues bidons. Ici, l’intrigue de la saison 1 (trouver le meurtrier de Lilly Kane) est tellement bien foutue, complexe, avec plein d’éléments qui se superposent. Il est presque impossible de soupçonner le meurtrier, pourtant il est pas très loin, l’enfoiré ! L’intrigue de la saison 2 est un peu moins palpitante, mais reste intéressante. Un peu moins bien ficelé que la précédente, mais soit.

L’intrigue de la saison 3 est différente, puisqu’au lieu d’une saison = une grosse intrigue, là on est plutôt à deux ou trois intrigues. Elles se suivent, et je trouve que même si elles sont moins palpitantes, avec beaucoup moins de suspense, elles rendent les épisodes plus dynamiques. Dommage qu’entre deux, les personnages aient mal évolué : Veronica, redevenant un peu plus populaire et fréquentable, se banalise légèrement ; mais le pompon c’est Logan qui d’un badass/enflure devient un bouffon cucul la praline. Il s’est passé quoi dans sa tête pour devenir… vide ?

Et pourtant, même si la saison 3 est la moins bonne saison au niveau de la qualité, c’est là où j’ai enchaîné le plus facilement les épisodes. Et le truc un peu contradictoire c’est que vu que l’intrigue est moins complexe, elle est plus simple à suivre, même si elle est moins captivante. Là où j’ai pu confondre des éléments de la saison 1, je n’avais pas ce problème en saison 3.

D’ailleurs en saison 3, il y a aussi le problème de certains personnages principaux/secondaires qui se font inexistants lors de certains épisodes, ce que je trouve INADEUMISSIBLE (Oui, vous m’avez bien lu !) ! C’est surtout que ça n’a pas forcément raison d’être en fait.

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Ce que je trouve con aussi, c’est le fait que Logan et Veronica sont beaucoup plus intéressants quand ils se tournent autour plutôt que quand ils sortent ensemble (c’est d’ailleurs souvent le cas dans les séries de manière générale, c’est ce que j’ai pu remarquer). Vraiment dommage que Logan ne reste pas désinvolte tout du long de la série.

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

Et sinon les gars… vous avez pas l’impression d’avoir oublié un truc ? Vous savez, le truc que l’on met au dernier épisode, qui est censé clôturer les principales intrigues tout en laissant une légère ouverture ? OUI C’EST CA, UNE FIN ! Beh oui, il manque une fin. Quelques éléments sont bouclés, mais il manque énormément de choses. On nous laisse les personnages dans le flou le plus total. Dommage, dommage.

En bref

Veronica Mars, c’est la série qui se prédestinait aux ados (regardez sur quelle chaîne c’est diffusé…), et qui pourtant est largement visionnable (pas sûre qu’il existe ce mot, Word me fout des zig zag en dessous !) pour un public beaucoup plus large. La saison 1 est une très grande réussite à tous les niveaux, la qualité en elle-même descend un peu chaque saison, mais j’ai personnellement apprécié de manière croissante.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s