Arrested Development

Arrested Development

Chaîne : FOX (saisons 1, 2 et 3), Netflix (saisons 4 et 5)
Date de création : 2003
Statut : En cours
Nombre de saisons : Quatre saisons, renouvelée pour une cinquième saison

Critique initialement écrite le 17/03/2014

Synopsis

Alors qu’est-ce qui se cache derrière ce titre qui n’a pas trop de sens ? Eh bien il se cache une famille. La famille Bluth, une famille assez aisée ayant une entreprise qui est tout juste en train de couler à cause d’une affaire d’abus de biens sociaux. Toute cette famille était habituée à un certain train de vie se voit donc faire des sacrifices. Michael Bluth, l’un des 4 enfants de George Sr et Lucille, qui avait décidé de partir avec son fils George Michael (si si… c’est son nom) se voit donc de rester pour essayer de garder sa famille unie. Surtout que sa famille, ce n’est pas une partie de plaisir ! Ils sont tous plus chiants les uns que les autres et enchainent boulette sur boulette que Michael se doit de rectifier. Michael a deux frères : Gob, un pseudo-magicien jaloux de son frère ; Buster, qui reste coincé dans les jupes de sa mère ; et a une sœur jumelle, Lindsay, qui aime bien faire du shopping, mais aussi aider les œuvres caritatives pour avoir bonne conscience. Lindsay a un mari, Tobias. Ce couple n’en est pas un puisqu’en réalité Tobias est un homosexuel refoulé et cherche à tout prix à devenir acteur. Ils ont un enfant dont ils se préoccupent peu, Maeby, qui s’entend très bien avec George Michael… les adolescents s’apprécieraient même un peu trop…

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique de la série, bien que pas fabuleux, est assez sympa. Une musique qui nous fait comprendre qu’il y quelque chose qui cloche dans cette famille. L’OST reste dans cet esprit, néanmoins comme souvent avec une comédie, elle ne reste pas très marquante. Le jeu d’acteur est bon, tous les personnages ont leur truc qui les rend attachant, ils ne sont pas stéréotypés, on a affaire à de nouveaux énergumènes vu nulle part ailleurs !

Mon avis

Arrested Development est vraiment une excellente comédie, bien que méconnue dans nos contrées. Comme je l’ai dit, les personnages ont vraiment un grain, il se passe un peu n’importe quoi, mais c’est vraiment sympa à suivre. La série possède une voix-off (qui n’est autre que celle de Ron Howard, le producteur du show) qui ajoute une touche de comédie supplémentaire au tout. La série peut faire penser à un espèce de mélange entre Modern Family et Dirty Sexy Money. Modern Family dans son côté famille qui fait des conneries gentillettes, et Dirty Sexy Money par son côté famille riche qui enchaîne les bourdes que l’on doit arranger, et l’on obtient un truc alambiqué : Arrested Development.

De plus, la série n’hésite pas à aborder des sujets sensibles, comme la consanguinité à maintes reprises par exemple, mais le tout avec énormément de légèreté, sans que le tout soit dérangeant. Elle se moque un peu de tout, et tout le monde finit par en prendre pour son grade. La série est parfaitement rythmée, les gags ne tombent jamais à l’eau. Elle est composée de pas mal de références qui mériteraient un revisionnage pour toutes les saisir.

7 ans après, la série a été sauvée par Netflix. Cette saison 4 est clairement différente, mais pas pour autant moins bonne ! Les premiers épisodes ont été un peu durs durs, mais après, c’est que du bonheur ! Pourquoi ? Parce qu’elle est magnifiquement bien foutue : chaque épisode se concentre essentiellement sur un personnage (mais pas que), et les épisodes finissent par se rejoindre. Du coup, y a plein de petites choses vraiment bien placées et qui font rire à coup sûr tellement la saison 4 est bien écrite. On regrettera de ne pas beaucoup voir certains personnages, et surtout de ne pas retrouver le cast complet en même temps pour cette saison 4. Arrested Development place aussi quelques guests qui font plaisir : Ben Stiller, Charlize Theron, … Ils rajoutent encore un petit truc lorsqu’ils sont présents.

En bref

Arrested Development est une série très sympa, bourrée de quiproquos, de personnages tarés, de situations improbables. Elle a tout pour être une bonne comédie, et la preuve, elle l’est ! N’hésitez pas à sauter sur cette petite perle si ce n’est pas encore fait !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s