Kaboul Kitchen

Kaboul Kitchen

Chaîne : Canal +
Date de création : 2012
Statut : ?
Nombre de saisons : Deux saisons

Critique initialement écrite le 09/02/2014

Synopsis

Nous sommes en Afghanistan, en 2005, à l’époque où George Bush est président des Etats-Unis, et où Chirac l’était en France. Et à Kaboul, pas mal d’expatriés passent, et viennent au Kaboul Kitchen. Le proprio, Jacky, est bien là pour se faire de la tune, mais son petit monde va être un poil bouleversé lorsque sa fille, Sophie, vient à Kaboul pour faire de l’humanitaire ; d’autant plus qu’il ne l’a pas vue depuis 20 ans ! Le colonel Amanullah aide à fournir de l’alcool pour le resto de Jacky mais veut surtout devenir député. Il demandera l’aide d’Axel, un expat’ qui bosse dans la communication pour se faire élire.

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique de la série nous montre des images de Kaboul, mais avec un côté assez comique je trouve, avec la musique qui l’accompagne (« The History of French Cuisine » par Kid Congo & Pink Monkey Birds). J’trouve la musique sympathique, visuellement la façon de faire est intéressante, maintenant ça reste un générique qui ne me marquera pas plus que ça. L’OST, assez agréable au premier abord, avec ses influences orientales, devient très vite redondant. Ça manque un peu de diversité au final, les mêmes pistes reviennent trop souvent. Le jeu d’acteur est correct pour les acteurs principaux, par contre quelques guests ont parfois un jeu assez mauvais.

Mon avis

Pendant les premiers épisodes, j’étais perplexe. La série n’est pas mauvaise, et même assez atypique, mais j’avais peur que le genre d’humour ne me convienne pas. C’est d’ailleurs assez compliqué à expliquer comme humour, mais je pense qu’au début, la série se cherchait encore un peu. Plus on avance dans les épisodes, et plus on trouve de moments cultes, surtout des répliques cultes, notamment de la part du colonel Amanullah, avec sa langue qui a tendance à fourcher en déformant des expressions. On peut citer par exemple « Ce que tu as fait ce matin restera gravé sur le marbre de mon cœur ». D’autres personnages, tels qu’Habib, qui est un serveur du Kaboul Kitchen, a aussi des p’tites répliques sympathiques, je cite : « Vous êtes belle à en crever un pneu ».

Le personnage de Jacky est un type qui parait assez avare mais qui au final, quand il fait la connaissance de sa fille, se trouve tout de même attaché à elle. Alors par contre, j’ai un gros problème avec le personnage/l’actrice qui interprète sa fille (Sophie) justement. Vous savez, quand vous détestez quelqu’un sans connaître la personne mais que rien qu’à la tête vous avez envie de lui filer des baffes ? Eh bah là c’est complètement ça, quelque chose me déplait chez elle mais je ne sais pas trop quoi, du coup son personnage me passe un peu par-dessus ma touffe de cheveux, m’voyez.

J’ai été plus emballée par le scénario de la saison 1 que de la saison 2 par contre. Dans la saison 1, on suit essentiellement la manière qu’à Jacky pour gérer son resto, avec tous les imprévus qui l’entourent et l’environnement de Kaboul : là où dès que l’on sort du resto, il faut se couvrir pour ne pas se faire suivre de trop près par les hommes afghans, là où la culture locale est aux antipodes de la culture européenne. Par contre, j’ai trouvé la saison 2 mieux écrite, peut-être plus attachante aussi, notamment avec l’arrivée de la fille du colonel, Lala, qui se trouve être un véritable plus pour cette saison.

En bref

Voilà voilà, pas grand-chose à dire de plus. Si ce n’est que Kaboul Kitchen est une bonne série française, même si pour ma part le début m’a rendue plutôt dubitative, elle a fini par me convaincre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s