The Mentalist

The Mentalist

Chaîne : CBS
Date de création : 2008
Statut : Terminée (2015)
Nombre de saisons : Sept saisons

Critique initialement écrite le 30/07/2014

Synopsis

C’est l’histoire de Patrick Jane, un homme qui a un don pour l’observation et la déduction, et grâce à ce talent, il va pouvoir aider le CBI (alias le FBI mais pour la Californie, même si c’est fictif). Dirigée par Teresa Lisbon, elle supporte comme elle peut Jane qui avec ses manies quelque peu agaçantes parfois peu la mettre dans des situations compliquées. Au bureau du CBI se trouve également Wayne Rigsby, Grace Van Pelt et Kimball Cho, trois agents qui vont accompagner Lisbon et Jane sur les différents crimes. Cependant, Jane est aussi là pour résoudre sa propre enquête : trouver Red John, celui qui a tué sa femme et ses enfants.

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique de la saison 1 commençait par une définition de ce qu’est un mentaliste, puis affichait un peu plus tard le nom de la série si je ne m’abuse. Puis en saison 2 jusqu’à aujourd’hui, on a le droit au sourire Colgate de Jane pendant quelques secondes, bref rien de bien folichon. Comme souvent dans les séries policières, l’OST n’est pas spécialement remarquable non plus, j’en n’ai aucun souvenir donc je ne m’attarderai pas là-dessus. Le jeu d’acteur est… variable, tout comme la qualité de la série. J’en parle juste après.

Mon avis

Au début, j’aimais beaucoup la série. Les enquêtes étaient sympas, je pouvais même enchaîner les épisodes assez facilement, je rentrais dans le jeu, et on ne se doutait pas de qui était le meurtrier de l’épisode. L’observation de Jane face à des détails peu visibles pour nous autres était impressionnante. Les personnages secondaires servaient aussi à l’intrigue et ne faisaient pas office d’agents lambda. De plus, l’intervention de Red John arrivait régulièrement dans les deux-trois premières saisons, on voulait vraiment savoir qui était cette personne et pourquoi elle fait ça. Alors même si évidemment son intervention tombait COMME PAR HASARD en mi-saison et fin de saison, il pouvait intervenir également dans d’autres épisodes.

Et puis plus on avance dans la série, plus la qualité baisse. Cela veut dire des enquêtes peu ou pas intéressantes, et dans ce cas, si l’on n’accroche pas à une enquête, on a la tête ailleurs pendant tout un épisode et on n’est pas forcément très concentré sur ce que l’on regarde. Des enquêtes pas intéressantes, ça veut aussi dire des déductions pire qu’évidentes, et on comprend rapidement qui est le meurtrier : « Ah bah oui, c’est le type qui est resté en second plan pendant 30 minutes ». Et cette « recette », ils l’utilisent un peu trop souvent. Et si elles-mêmes les déductions sont évidentes, cela insinue que le personnage de Patrick Jane perd énormément de son intérêt, et c’est le cas, et ça contamine les autres personnages également. Le pire du pire, c’est le personnage de Kimball Cho, qui de base est un gars assez réservé, calme et posé. A la saison 6, le mec ne réagissait pas du tout à ce qui se passait, son personnage n’a aucune personnalité, et le jeu de l’acteur est complètement froid. Il ne joue pas en fait, j’ai plutôt l’impression qu’un gamin de 5 ans me récite une poésie.

Et dans cette saison 6, on passe en gros la moitié de saison sur « mais qui est Red John, goddammit ? ». Alors forcément, on est content de voir que la série avance, le problème c’est que l’on sait aussi qu’une fois que l’on sait le pourquoi du comment sur Red John, la série est plus ou moins morte. Ca n’empêche pas les scénaristes de résoudre LE cas de la série en deux temps trois mouvements, pour nous apporter une réponse honteuse. Le personnage qui a fait tout ça est ridicule et les raisons sont pour le moins obscures… Au bout de 5 saisons et demi, on a l’impression de se manger un bon coup de couteau dans le dos. Beaucoup de téléspectateurs ont d’ailleurs vu la révélation comme une trahison, et on a la fameuse réaction du « TOUT CA POUR CA ?! ». C’est également la réaction que j’ai pu avoir. Et sans Red John, The Mentalist n’est plus qu’une série policière avec un consultant parmi d’autres (et y en a un paquet). Alors même si cette deuxième partie de saison restait à peu près divertissante, on avait toujours cette rancœur énorme, et jusqu’au bout de la saison on se demande « Alors, y a un renversement de situation ? », eh bah non, on attend ce qui n’arrivera pas. Et en plus, on sait très bien comment va être la saison 7 si on a vu la saison 6, c’est juste évident. Il ne reste plus qu’une saison, je ne sais pas si je la regarderais, mais ça serait con d’arrêter à une saison de la fin d’une série, alors je verrais bien !

En bref

The Mentalist, c’était très sympa et divertissant pendant un moment, mais ensuite la série se mord la queue, nous fait des enquêtes qui tournent en rond et ruine la principale enquête de la série, quel dommage.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s