Top of the Lake

Top of the Lake

Chaîne : Sundance Channel
Date de création : 2013
Statut : En cours
Nombre de saisons : Une saison, renouvelée pour une deuxième saison

Critique initialement écrite le 26/03/2014

Synopsis

Nous sommes en Nouvelle-Zélande, dans la petite ville de Laketop, ville qui se trouve en bordure de montagne et qui, comme son nom l’indique, est pourvue d’un lac. Et ce lac est le point de départ de la série : Tui Mitcham, une jeune fille de 12 ans, est retrouvée dans ce lac, à moitié immergée. A la suite d’examens, on apprend qu’elle est enceinte de 5 mois.
Vient ensuite l’inspectrice Robin Griffin, originaire de Laketop mais qui vivait à Sydney, qui profite de sa visite pour revoir sa mère malade. L’inspectrice est spécialisée en protection infantile, et la police demande donc ses services pour le viol présumé de Tui. Le père de Tui, Matt Mitcham, « règne » sur la ville et sur des petits trafics de drogue, mais son environnement est perturbé depuis quelque temps quand un groupe de femmes formant une communauté New Age arrive. Ce groupe est dirigé par GJ, une femme mystérieuse ayant des méthodes particulières pour aider ces femmes qui ont eu une vie compliquée par les choses de la vie. Le groupe est installé sur les terres de Matt, dans une parcelle appelée « Paradise ». Robin va finir par mêler cette enquête policière à sa propre vie, et à renouer avec son ex, Johnno, le fils de Matt.

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique de la série laisse planer une once de mystère mais aussi d’une certaine subtilité, avec sa musique douce et son visuel dessiné, où l’on peut voir également une tête de cerf (ayant de multiples symboliques), un bébé et enfin une photo de Tui. L’OST est composée entre d’autres de petits morceaux acoustiques interprétés par Georgi Kay, qui reprend un morceau de Björk intitulé Joga, que j’aime beaucoup. L’OST est dans l’ensemble assez réussie. Le jeu d’acteur est lui aussi assez bon, les personnages sont pour la plupart assez étranges et laissent un arrière-goût un peu à la Twin Peaks, avec son village à l’écart de tout et où des choses pas nettes s’y passent. Les personnages gagnent en profondeur doucement mais sûrement, un peu comme la série en elle-même.

Mon avis

En effet, la série met du temps à démarrer. Elle a un rythme très lent, une intrigue longue à se mettre en place. Un rythme tellement lent qu’il faut attendre le quatrième épisode pour que les événements deviennent intéressants ! Ça fait un peu tard pour une série qui compte 7 épisodes, nan ? Autant un pilot qui n’est pas forcément super dynamique, je comprends, mais bon, c’est vraiment dommage d’avoir mis autant de temps pour que la série devienne intéressante de mon point de vue.

A partir de ce quatrième épisode, j’ai beaucoup plus apprécié la série… sans pour autant avoir un coup de cœur. L’atmosphère que l’on peut sentir sur la photo de la série m’attirait, ainsi que le synopsis, et au final, je n’ai pas été complètement convaincue. Je suis du genre à vouloir connaitre le fin mot de l’histoire, or à la fin de la série, plein de questions restent en suspens, nous laissant de « fausses » réponses.

Malgré tout, il est vrai que la série est superbement filmée, avec des paysages extraordinaires qui laissent pantois. La série évoque plusieurs thématiques comme celles de la violence (avec le viol notamment) ou encore la quête de la vérité. Le twist de fin m’a quand même surpris, même si au fur et à mesure de l’épisode on s’en doute petit à petit.

En bref

Top of the Lake est une série qui m’a légèrement déçue, de par sa lenteur qui rend la première moitié de la série peu attrayante. Néanmoins, elle est très bien filmée et intègre des personnages originaux. Le personnage principal, Robin Griffin (la fameuse Elizabeth Moss, Peggy Olson de Mad Men) est un personnage que l’on sent comme proche de nous et que l’on aimerait aider à trouver les réponses à ses questions. Chose que je n’attendais pas, la série est renouvelée pour une deuxième saison, well… let’s see !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s