Broadchurch

Broadchurch

Chaîne : ITV
Date de création : 2014
Statut : En cours
Nombre de saisons : Deux saisons, renouvelée pour une troisième saison.

Critique initialement écrite le 01/11/2014

Synopsis

Broadchurch, c’est le nom d’une petite ville côtière de 15 000 habitants du sud de l’Angleterre. Qui dit petite ville, dit souvent ville sans histoire, et dit qu’en gros tout le monde se connait de près ou de loin. La ville est chamboulée le jour où Danny Latimer, un jeune garçon de 11 ans est retrouvée mort sur la plage. Pour enquêter sur cette affaire, le capitaine Alec Hardy (interprété par mon David Tennant adoré), récemment nommé à ce poste, vient à Broadchurch. Sauf que ce poste, à la base, il était un peu prévu pour la lieutenant de la ville, Ellie Miller, qui est d’ailleurs très proche de la famille Latimer. Alec et Ellie ont des personnalités fortes, qui vont avoir du mal à se mettre d’accord au début de cette enquête, néanmoins leur volonté de résoudre l’affaire va les amener à s’entraider plutôt qu’à s’engueuler pour des broutilles. Dans la famille Latimer, les parents et leur fille sont forcément sous le choc, et l’on va également suivre ces instants difficiles pour eux, entre le doute par rapport à tous les habitants de la ville qui auraient pu commettre ce crime et leur chagrin face à la perte d’un enfant.

Générique, OST et jeu d’acteur

La série n’a pas de générique, c’est dommage, parce que vu la qualité de l’OST, j’aurais bien voulu en avoir plus ! Un OST prenant, en concordance avec les plans que l’on nous montre. Le jeu d’acteur est NI-CKEL. Vraiment. Notamment grâce à l’écriture de la série, parfaitement maîtrisée. J’y viens après.

Mon avis

Pour vous mettre dans le contexte de mon visionnage, avant même de commencer la série, je savais qui était le tueur, dont on apprend l’identité en toute fin de saison (Thanks for the spoil, Mom. En même temps vu le nombre de séries que j’ai pu mater, un seul spoil c’est pas énorme au final, le ratio reste assez bas ! Enfin ce ratio ne comprend pas tous les spoils que j’ai pu me manger via les réseaux sociaux…). Bref, j’ai regardé la série d’un autre œil, en sachant qui l’avait fait. Néanmoins, c’est tellement bien écrit que si je ne l’avais pas su, je n’aurais JAMAIS deviné ! C’est manié d’une main de maître, on suspecte au moins trois personnages différents à chaque épisode, par manque d’infos ou par actes bizarres de la part de ces persos, et les raisons de ce meurtre en sont tout autant plus surprenantes ! Autant vous dire que pour moi, même en sachant qui a fait ça, le visionnage est resté un pur bonheur, et c’est une grande surprise !

Parce que des séries aux saisons assez courtes (enfin c’est un format anglais courant mais vu que les Américains s’y mettent…), à la trame policière se passant dans un petit village écarté ayant un joli paysage, en ce moment y en a un paquet. Et souvent ces séries (j’ai en tête True Detective et Top of The Lake) me laissent un goût amer à leurs débuts ; et avec Broadchurch, ce n’était pas du tout le cas ! Il n’y a pas de longueurs inutiles, la série est à la fois simple dans son déroulement mais compliquée par la psychologie des personnages et de leurs histoires passées. Et tous les acteurs interprètent parfaitement ces rôles. On y retrouve donc David Tennant (le dixième Docteur dans Doctor Who pour ceux qui sont pas trop dans le trip des séries anglaises) dans le rôle principal, qui interprète toujours à merveille ces personnages un peu décalés mais dans ce cas présent très réaliste, Arthur Darvill (Rory Williams dans Doctor Who, qui quant à lui était compagnon du onzième Docteur) dans le rôle du prêtre de la ville, Jodie Whittaker (Ffion dans l’épisode 3 de la saison 1 de la génialissime Black Mirror) dans le rôle très très touchant de la mère, ou encore David Bradley (Walder Frey dans Game of Thrones mais surtout connu dans Harry Potter pour son rôle d’Argus Rusard) en mode vieux mec qui fait un peu flipper. Les autres acteurs, je ne crois pas les connaître, mais ils sont tous aussi bien joués.

Je le disais aussi, la série est très joliment filmée (souvent le cas dans ce type de séries d’ailleurs. Faudrait leur trouver un nom… Les mini-séries policières peut-être ?) . On voit les belles falaises qui me rappellent un peu par chez moi (j’habite dans le Pas-de-Calais, l’Angleterre c’est pas si loin, on est un peu copains géographiques et de paysages par moments !), ça met vraiment bien en valeur et ça fait plaisir à mes petits yeux myopes. Broadchurch me donnerait envie de mater bien d’autres petites séries anglaises (et y en a un paquet !), courtes, simples et efficaces ; avec plein d’acteurs qu’on connait (c’est aussi ça le miracle des séries anglaises, on retrouve régulièrement les mêmes acteurs, mais pour notre plus grande bonheur !). Y a une ambiance particulière à ces séries (et notamment dans Broadchurch), une manière de filmer différente des Américains, une manière de fonctionner différente également. Si la série était américaine, on pourrait se dire « Eurgh encore une série policière, fichez nous la paix avec elles pour une dizaine d’années, ça serait cool ! », et bien là pas du tout, même à partir d’un synopsis simple, on sait que ça ne sera pas rébarbatif (grâce au fait que c’est une seule enquête sur une saison).

En parlant de série policière américaine (la transition ne pouvait pas être meilleure), la FOX a racheté le tout pour refaire à sa sauce, ce qui donne la série Gracepoint (que je n’ai pas vu), qui est apparemment un copié-collé de Broadchurch. Si c’est pour faire exactement pareil, POURQUOI ? Certains disent que ça gave les Américains d’entendre l’accent anglais (et qu’il faut faire l’effort de comprendre, oh les pauvres). Le pire (enfin le meilleur, mais le pire quand même), c’est qu’ils ont réussi à ramener David Tennant sur le projet. Pourquoi a-t-il accepté d’interpréter l’exact même rôle (excepté le fait qu’il prend un accent américain, shame on you David, ton accent écossais est la plus belle chose qu’il puisse exister !) ? Y a des choses comme ça qui m’échappent.

En bref

Je conclue donc pour vous dire que Broadchurch, c’est une petite perle de courte série policière anglaise qui se dévore en deux-deux. Un excellent cast, une bande son réussie, une ambiance atypique, que dire de plus ? Lancez-vous !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s