Elementary

Elementary

Chaîne : CBS
Date de création : 2012
Statut : En cours
Nombre de saisons : Deux saisons, troisième saison en cours

Critique initialement écrite le 19/08/2014

Synopsis

Elementary, ce sont les histoires de Sherlock Holmes remaniée à la sauce américaine. La série prend place à New York et non à Londres, Sherlock reste bel et bien anglais cependant, mais sa collègue n’est plus John Watson mais Joan Watson, une jeune femme donc. Là où pour certains c’est une abomination, pour moi c’est simplement un changement qui se différencie du Sherlock de la BBC (d’ailleurs je vais essayer d’éviter la comparaison avec cette dernière, pour moi ce sont bien deux séries distinctes). Je ne sais pas trop quel aurait été l’intérêt de faire un copié/collé de la version anglaise (Skins US, si tu m’entends, c’est à toi que je pense !).

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique est pour moi « sans âme ». C’est pâle, banal, c’est assez rare d’ailleurs que ça m’arrive, mais là honnêtement le générique m’est complètement égal. Pas moche en soi, juste… il ne dégage rien. Elementary étant une série policière, rien de particulier à signaler concernant l’OST. Le jeu d’acteur n’est pas mauvais, mais pas folichon non plus. Jonny Lee Miller, qui incarne Sherlock Holmes (que j’ai pu voir dans la saison 5 de Dexter auparavant, rien à voir niveau rôle !) arrive à donner un nouveau Sherlock, spécial et distinct de celui de la BBC, cela n’empêche qu’il manque un truc, très clairement. Lucy Liu en Joan Watson, pourquoi pas, mais je trouve le personnage bien trop lisse, elle manque de caractère et c’est bien dommage puisqu’on sait bien que c’est un personnage qui a du potentiel. Cette remarque s’applique également aux deux personnages secondaires qui font partie de la police. Je ne décrirai pas la personnalité de Sherlock Holmes, tout le monde la connait de près ou de loin, vu le nombre incalculables d’adaptations sous toutes les formes qu’il y a pu avoir.

Mon avis

La saison 1, je l’ai vue au rythme américain, un épisode par semaine, et ça passait. C’était pas l’éclate mais de manière générale ça me divertissait un minimum. Les enquêtes m’attrayaient assez pour que la magie de Sherlock opère. Quant à la saison 2 que j’ai vu ces dernières semaines, je l’ai faite avec environ 1 épisode par jour. Et ça a été d’une galèèèèère. J’ai cru que je n’allais pas m’en sortir. Les épisodes jusqu’au 7 ou 8 étaient à peu près sur la même lancée que la saison 1, mais après, la série m’a complètement perdue et larguée. Certains épisodes, je ne suivais même pas l’enquête, j’avais la tête ailleurs. Pour résumer, ça me faisait chier. Sherlock avait de moins en moins de qualités observatrices (non pas qu’il les a perdus, juste que les épisodes ne les mettaient pas en avant).

En bref

Elementary devient une série policière lambda qui utilise les personnages de Sir Arthur Conan Doyle version ‘ricaine, mais le rythme est très classique, tout comme les enquêtes. L’idée n’était pas mauvaise en soi, mais ce n’est pas assez approfondi, les personnalités manquent de complexité, et certes, face à Sherlock de la BBC, la série se fait écraser à plate couture. Je pense que vous l’avez compris, je ne regarderai pas la prochaine saison, car là la série m’a vraiment saoulée, et je ne pense pas qu’il y ait grand-chose à en tirer, tout du moins pour moi.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s