Daria

Daria

Chaîne : MTV
Date de création : 1997
Statut : Terminée (2002)
Nombre de saisons : Cinq saisons

Synopsis

Daria, c’est une adolescente un peu particulière. Elle est cynique à souhait, quelque peu asociale et marginale. Sa petite sœur Quinn est à l’opposé de ce qu’est Daria : elle fait partie du Fashion Club du lycée et son but n’est que d’être populaire et de sortir avec des garçons. Son papounet, Jake, est assez incontrôlable et panique à la moindre petite chose, tandis que sa mère Helen, avocate, passe son temps  au téléphone et s’occupe plus de son boulot que de sa famille. Mais Daria n’est pas seule, elle a sa meilleure amie, Jane, avec qui elle partage beaucoup de choses et une même vision de la vie.

Générique, OST et doublage

Le générique (en version longue) est sympathique, la musique s’intitule You’re Standing On My Neck par le groupe Splendora. Avec ses “lalala la la” blasants qui correspondent à la perfection à la personnalité de Daria. Dans le générique, on y voit Daria, stoïque, face à différentes situations où elle reste complètement indifférente. Ce que j’aime beaucoup c’est le générique de fin, qui utilise la même chanson mais en version instrumentale, en montrant des espèces “d’alter égo” des personnages complètement farfelus. Par exemple la tronche de Daria se retrouve sur le corps d’une abeille (oui, c’est possible), enfin plein de trucs cools qu’on découvre avec plaisir à chaque fin d’épisode. Pas d’OST marquante puisque ce thème est pas mal utilisé. J’ai regardé la série en VO comme d’hab, donc pour les doublages, ils sont pas mal ! Leurs voix sont bien spécifiques à tous les persos, bien définissables. Big up à la voix de Tiffany du Fashion Club qui est très… lente et particulière, assez déstabilisante, go check it out !

Mon avis

Qui dit série d’animation dit qu’il faut aussi parler du visuel. Il est assez simpliste, des traits épais font le contour des dessins. Ce qui m’a perturbé au début, ce sont les yeux. Ils sont très “vides”, ils n’expriment pas forcément grand-chose. On s’y fait à la longue mais c’est vrai que sur le coup ça m’a fait tout drôle. Ça, et le fait que forcément, ça a vieilli, mais c’est ce qui fait son charme !

A la base, le personnage de Daria est issu de la série Beavis and Butt-head, autre série de MTV. Car oui avant qu’MTV fasse des séries indigestes particulièrement dirigées pour les jeunes ados, ils faisaient des séries d’animations de ce genre.

Je n’ai vu qu’un ou deux épisodes de Beavis and Butt-head avec ma poto qui se reconnaîtra, mais c’est vrai que c’est particulier (et qu’il y a beaucouuuuuuuup d’épisodes) et je ne pense pas que je m’aventurerai un jour dedans. Néanmoins on sent que c’était un peu dans le même style, bien que Daria soit tout de même beaucoup plus accessible.

J’ai pas forcément accroché immédiatement à la série. Il m’a fallu quelques épisodes pour être complètement dedans, mais clairement depuis la saison 2 ça passe nickel, je suis bien contente de l’avoir vue cette petite série. La plupart des séries d’animations ont beaucoup de saisons (les Simpsons et South Park, si vous m’entendez c’est à vous que je m’adresse), ce qui fait que je ne m’aventure pas dedans sinon j’en ai pour un moment, mais Daria, c’est court (soixantaine d’épisodes). C’est marrant et ça ironise sur pas mal de trucs. Malgré que la série ne date pas d’hier, l’humour  atypique de cette dernière fonctionne toujours aussi bien. La répartie (bien que très pessimiste de Daria) fait que la série n’est pas dirigée vers les tous jeunes, au risque de ne rien comprendre à ce qu’il se passe, mais bien aux ados plus âgés et aux jeunes adultes. On regarde la série en repensant à nos années lycées, certains personnages sont très clichés (la pompom girl Britanny et le quarterback Kevin). Et d’autres sont uniques, comme Daria. C’est un peu l’ancêtre de Gregory House, version bahut (et sans la canne).

J’ai re-regardé le pilot aujourd’hui (parce que je l’avais vu y a longtemps) histoire de faire la comparaison, et c’est marrant comment les personnages n’étaient pas « définitifs ». L’interprétation des doubleurs n’était pas du tout la même (à part pour Helen peut-être). Quinn était une espèce de « seconde Britanny ». Alors certes c’est pas la plus fut’ fut’, mais elle avait le type de répliques qui seraient plutôt attribués à Britanny. On voit que la personnalité des personnages est encore un peu floue au début, même le rythme de l’épisode est étrange, un peu lent par moments. J’vous rassure, après ça va mieux ! Dans la durée les personnages sont attachants, et on ne voit pas passer les 20 minutes.

Daria, c’est la porte-parole de toute une génération de jeunes, introvertis bien qu’intelligents et matures qui ne se reconnaissent pas dans cette institution qu’est le lycée et qui ne peut s’empêcher de lancer un regard sur la société déjantée américaine.

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Je regrette cependant le choix scénaristique choisi lors du premier film «Is It Fall Yet ? » en fin de saison 4, sur le fait que Tom sorte avec Daria après être sorti avec Jane. Déjà c’est pas cool, mais en plus dans la saison 5, les « engueulades » entre le couple sont un peu chiantes, c’est surtout le comportement de Daria qui m’a agacé, elle n’en fait vraiment qu’à sa tête et Tom revient à chaque fois en rampant. Cette évolution était bizarre je trouve, ça mettait Daria dans une position qui fait qu’on n’est pas forcément d’accord avec ce qu’elle raconte au lieu de se ranger de son côté. Car oui, pour les engueulades avec Tom, Daria avait pas spécialement raison et faisait la gueule pour rien, qu’on se le dise. J’aurais vraiment aimé la voir avec Trent. 😦

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

 En bref

Daria, c’est vraiment une chouette série old school, pour les amateurs de bonne répartie (et de pizza) tout en étant un peu nostalgique des séries d’animations à l’ancienne détendues du slip.

Publicités

3 réflexions sur “Daria

  1. Pour moi, Daria, ce sont les mercredis après-midis de 98 passés à comater sur le canapé en compagnie de mon fils de 7 ans à l’époque 🙂 Moi je pionçais mais entendais quand même :), lui adorait Daria et sa façon particulière de voir les choses.

    J'aime

    • Si à 7 ans il a réussi à bien comprendre la série, GG à lui :p
      Je n’ai pas du tout regardé pendant mon enfance, dommage j’avais loupé un truc haha

      J'aime

  2. Pingback: Challenge Séries 2015 | Constu TV – Critique Séries

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s