Parks and Recreation – Saison 7

Parks and Recreation S7

 

Regardez moi cette image, cette Leslie qui a le sourire jusqu’à ses oreilles, regardant vers le futur lointain. Elle donne pas la joie de vivre la madame ?

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Cette dernière saison de Parks and Recreation, plus courte que les précédentes (13 épisodes seulement) a permis de boucler la boucle joyeusement.

Clairement, je trouve que cette saison n’est pas les meilleures, on tire un peu sur les ficelles mais ça reste un bon divertissement. On sent qu’ils font tous leurs bagages peu à peu, sans pour autant que ça fasse pathos non plus, mais la vie des personnages est plus mise en avant plutôt que leur personnalité.

Les deux derniers épisodes mettent bien en exergue cet aspect. On nous montre, pour chaque personnage, ce qui leur arrive après plusieurs années. D’un côté ça ferme quand même pas mal de suppositions, on nous laisse pas vraiment le choix de ce qui se passe, mais en même temps ce qui leur arrive à tous, c’est ce qui leur pende au nez depuis le début. C’est une comédie, tout est bien qui finit bien, happy ending tout ça tout ça. Mais ça fait quand même du bien de voir que tout va bien dans le meilleur des mondes pour eux, malgré que les personnages ne sont plus forcément à Pawnee, ça a un côté rassurant, ça fait plaisir.

On notera tout de même que justement, la personnalité des personnages est moins « tranchée » qu’auparavant. Ron est plus gentil et April est plus sociable. Du coup ça perd un peu de son aspect comique de base, mais comme les personnages sont hypra attachants, on passera sur ce détail.

Elle va me manquer cette petite série de la même veine que The Office (US), ça part d’un synopsis plan-plan (franchement quand j’ai vu que ça se passait dans une petite ville, dans une MAIRIE qui plus est où on va s’occuper des parcs, honnêtement ça fait pas rêver !). Mais c’est ça qui rend la série encore plus belle, ça commence avec un truc très basique, mais évidemment ça part vite dans des délires incontrôlables. TREAT YO SELF ! J’aime Parks and Recreation, j’aime les personnalités des personnages diamétralement opposées les unes aux autres.

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

Voilà voilà, petit récap’ rapide histoire de dire au revoir à cette chouette série qui est peu connue par  chez nous (la preuve, elle n’a jamais été doublée en français et est inédite en France). Comme dit le poster, farewell, et bon vent à Leslie et tous les personnages.

(Et j’espère encore et toujours qu’Amy Poehler et Tina Fey créeront un jour une série ensemble, ça donnerait un petit miracle de la télévision je pense).

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s