Hannibal – Saison 3

Hannibal S3

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

En voilà une saison qui m’a surprise.
Malheureusement pas forcément dans le bon sens dans mon cas.

Cette saison est construite différemment de la deuxième, qui elle-même était très différente de la première. Au final, aucune des saisons de la série se ressemble, ce qui peut être très bien, mais très perturbant aussi.

Cette saison est à diviser en deux parties. La première moitié de saison est pour moi, complètement soporifique. On ne comprend pas tout à ce qui se passe, pourtant il est censé se passer des choses, le rythme est très lent, et pour cette saison, la musique m’a complètement fait chier.

Il ne s’y passe rien dans cette première moitié car on passe son temps à faire des jolis plans avec une belle réalisation. C’est superbe, on en prend plein les yeux, mais c’est chiant au bout du 261578168ème plan de gouttes qui tombent ou que sais-je encore. Et pourtant, j’avais complètement adoré le premier épisode de la saison. Il n’était pas rapide non plus, mais il avait quelque chose que les autres épisodes n’avaient pas.

Pour cette première moitié de saison, la série est devenue une caricature d’elle même. On est tellement dans « l’excès de beauté » qu’on a l’impression que le scénario n’existe presque plus. Ça m’fait mal de dire ça de la série, surtout après une saison deux génialissime, mais c’est mon ressenti. C’est comme si la série prenait un ton super condescendant, entre les jolies scènes et le nombre important « d’images subliminales » mélangées avec les « vraies scènes » qu’il faut regarder telles quelles. J’étais perdue, ça m’a énervé, c’est pas faute d’essayer.

Passons à la seconde moitié de saison qui se concentre sur le « Great Red Dragon », un personnage bien flippant vivant dans une illusion d’être… bah un dragon m’voyez. Il fera la rencontre de Reba McClane, une jeune femme aveugle qui éprouvera une certaine curiosité et compassion pour le personnage. McClane est interprétée par Rutina Wesley que je connais bien en tant que Tara de True Blood. J’ai bien aimé son personnage et je trouve qu’il était bien interprété, tout comme celui du Great Red Dragon.

J’aurais presque oublié de dire un truc important : le final de la saison 2 aurait-il servi à que dalle ?
Tout le monde sauf Hannibal était en train de crever, mais en fait ça va tranquille. Du temps a passé entre le final de la saison 2 et le début de la saison 3, néanmoins c’pas forcément le genre d’accident où tu t’en sors. Ça déjà, ça m’a bien énervé.

Notre Dr. Lecter, on l’a connu plus impressionnant. Certes il y a quelques scènes qui montrent que Mads Mikkelsen est toujours à fond dans son rôle, mais la plupart du temps, son jeu restera assez plat, tout simplement à cause de l’écriture de la saison (car on a pu le voir en mode DAT BEAST super badass qui en jetait grave dans les saisons précédentes). Will Graham reste Will Graham. A part le fait qu’au vu de la situation, il ne fera son « this is my design » qu’une seule fois, avec ces balayages de lumière.

J’ai été surprise de beaucoup apprécier Alana, qui pourtant auparavant me saoulait par moments. Là j’étais super contente de la voir à l’écran, car c’est elle qui avait le jeu le plus expressif. Par contre, je ne supporte vraiment pas Bedelia. J’risque de me mettre toute la fanbase de Gillian Anderson sur le dos (j’ai pas encore vu X-Files, quand j’y viendrais je l’aimerais d’amour très certainement, mais pour le moment, dans Hannibal, c’est pas ça), mais qu’importe, son jeu est juste irritable. Mes oreilles sifflent quand je l’entends parler. Elle ne bouge pas d’un millimètre, son visage reste figé, vraiment je ne comprends pas comment une actrice aussi reconnue peut être aussi plate dans Hannibal. Rien à signaler de particulier par rapport à Jack qui reste plus ou moins constant.

Quant au final, il est… ce qu’il est. Pas mauvais, mais je ne trouve pas qu’il soit exceptionnel. Dans tous les cas, il n’est pas ridicule comme celui de Dexter, loin de là, je le trouve plein de sens, mais il est expédié plutôt rapidement. Ça manquait de quelque chose, bien que ce triangle pas commun entre Hannibal, Will et Francis (le Great Red Dragon) soit tout de même impressionnant.

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

En bref

Je suis super déçue de cette saison, d’autant plus quand c’est la dernière.
La première moitié de saison a manqué de me faire quitter les épisodes plusieurs fois, tellement c’était long, pourtant marqué par un season premiere irréprochable. La seconde moitié est déjà plus tolérable, un peu plus dynamique, plus développée, bref, mieux quoi. Ça n’empêche que je ne retrouve pas la qualité de la saison 2 dans la saison 3.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s