Mr. Robot

Mr. Robot

Chaîne : USA Network
Date de création : 2015
Statut : En cours
Nombre de saisons : Une saison, renouvelée pour une deuxième saison

Cliques ici pour lire en musique !

Synopsis

Elliot Alderson est un jeune informaticien bossant dans une boite de sécurité informatique appelée Allsafe Security. Mais ce Elliot a des problèmes de sociabilisation et d’anxiété qui le poussent à être de temps en temps paranoïaque. Pour contrer ce manque de sociabilisation, il hacke les comptes des gens, pour révéler la vérité sur certaines choses, un peu comme un cyber-justicier. Il a tout de même son amie d’enfance, Angela Moss, qui travaille également avec lui à Allsafe. Elliot va rencontrer un mystérieux « Mr. Robot » qui souhaite le recruter dans son groupe de hackers appelé Fsociety. Leur but est tout simplement de rééquilibrer la société, faire tomber les grosses entreprises qui dirigent le monde, notamment la société E Corp, qu’Elliot appellera même Evil Corp, représentant une part très majoritaire du chiffre d’affaires d’Allsafe Security.

Générique, OST et jeu d’acteur

Pas de générique particulier pour la série, qui se contentera d’afficher le titre de la série sur la scène que l’on voit à l’écran. L’OST est vraiment pas mal, elle profite de sa propre soundtrack, assez simple mais très efficace, ayant un côté « infiltration » qui colle bien à l’image du hack et de ce monde. Elle est ponctuée d’autres titres, on remarquera notamment une version instrumentale de Where Is My Mind? des Pixies au piano à l’avant dernier épisode de cette première saison, une version qui faisait son petit effet ! Le jeu d’acteur est bon. Je l’avoue, j’ai eu des gros doutes sur Rami Malek (que j’ai pu voir récemment dans Short Term 12 (States of Grace en VF)) en tant que rôle principal au début, je trouvais son jeu vraiment plat, mais vers les derniers épisodes, son jeu a un tout autre relief et est bien plus plaisant à voir en scène. Les autres acteurs sont bons également, contente de revoir Michel Gill en rôle récurent (le Président Garrett Walker dans House of Cards).

Mon avis

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre de la série, et je pense que je ne suis pas la seule à être surprise de la qualité de la série !

Ce qui surprend, c’est que justement une série de cet acabit soit diffusée sur USA Network, plutôt connue pour des séries assez fraîches et dans l’air du temps mais pas du tout de ce type (White Collar, Suits).

Je vais commencer par la réalisation, qui est vraiment atypique pour une série de network. La série est cadrée de manière assez spéciale, en se focalisant sur le visage des personnages mais dans la partie plutôt inférieure de l’écran. Le fait de cadrer comme ça donne presque l’impression de donner le style d’une vue en plongée sans vraiment en faire une, comme pour faire référence que nous sommes tous observés, dans le cas de la série via le hack. Parfois même, ils sont fort cadrés sur les côtés, un peu comme dans J’ai tué ma mère de Xavier Dolan, comme dans certaines discussions entre deux personnages. On a cette impression qu’ils sont hyper éloignés l’un de l’autre alors qu’ils sont côte à côte ou juste en face.

Le scénario, bien qu’un peu flou pour les premiers épisodes, s’éclaircit au fur et à mesure. Vu qu’Elliot est pas forcément net net dans sa tête, il y a quelques moments un peu plus bizarres, mais le scénario n’est pas très compliqué en soit, faut juste être un minimum concentré et pas regarder ça trop tard si vous êtes crevés (n’est-ce pas Constu, hein ?). Ça n’empêche que je pense que j’aurais plus profité de l’histoire si j’avais enchaîné les dix épisodes d’un coup plutôt que d’attendre chaque semaine. L’année prochaine c’est sûr que j’attendrai !

Il y a des choses assez évidentes dans le scénario, pourtant le tout est mélangé avec des choses plus obscures que l’on ne pourrait pas vraiment deviner à l’avance, ce qui fait que l’on reste surpris par la suite des événements, notamment à la fin de l’épisode 8 (ou 7 si l’on compte en fonction du nom de l’épisode, car le pilot est noté 1×00).

Dès le pilote, la série m’a fait énormément penser à Dexter, avec ce personnage principal en décalage avec les autres personnages, sa voix en voix-off, certains de ses traits de caractère, ce côté justicier, et même à la fin du pilote, on voit un espèce d’album où il range des CD de « souvenirs de hack » si j’ose dire. Bref, un machin où il garde précieusement ses petits travaux, comme Dexter avec ses lames contenant une goutte de sang de ses victimes.  Le parallèle entre les deux séries est du coup évident, pourtant le traitement n’est pas du tout le même. Beaucoup font également le lien avec Fight Club. Je ne suis pas spécialement fan du film donc ce n’est pas moi qui vais faire les points communs entre les deux, néanmoins c’est tout à fait vrai ! Des références y sont même placées dans la série.

Les dialogues sont bons également, plein de subtilités qui font que ceci justifie cela à la fin de la saison. Peu de choses sont laissées au hasard, et c’est ça qui est intéressant et qui montre l’intérêt du show.

En bref

Mr. Robot est une excellente surprise de cette année 2015 qu’on n’a pas trop vu venir, caché sur un network alors qu’elle mériterait d’être sur une chaîne câblée ! Avec ce scénario au côté complotiste très actuel, je pense que la série va rapidement décoller et se composer une bonne fanbase !

Publicités

2 réflexions sur “Mr. Robot

  1. J’ai trouvé la série excellente mais pourtant ça n’a pas été un coup de coeur (disons qu’elle ne sera pas dans mes 5 étoiles lors de mon bilan:)). Je ne sais pas, il m’a juste manqué un petit quelque chose pour me rendre accro (ça me fait pareil avec Orange is the New Black). Pourtant tout est nickel, l’histoire, la réalisation, les acteurs et j’ai hâte de retrouver la série l’an prochain.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s