Masters of Sex – Saison 3

Masters of Sex S3

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n'êtes pas à jour... ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Attention spoilers !
Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Nous revoilà pour cette saison 3 de Masters of Sex, série que j’aime vraiment beaucoup et qui a continué à me divertir en cette saison 3, bien qu’elle ne soit pas exempte de quelques défauts.

Cette saison a fait un gros bond dans le temps en ce début de saison 3, de quelques années. Virginia et Bill ont maintenant leur bouquin de sorti et continuent en parallèle de faire leur étude et de collecter toujours plus d’informations.

Mais je dirai que la part « scientifique » de cette saison est plutôt moindre comparée aux autres saisons. Cette saison était plus centrée sur les relations entre les personnages, avec notamment les enfants qui reviennent dans l’intrigue : ils sont maintenant plus grands. La fille de Virginia est une ado qui se confronte au « statut » de sa mère et cette réputation se reflète sur elle. Eh oui, même si maintenant nous sommes dans les années 60, le sexe est encore tabou, et voir qu’une femme s’intéresse au sujet fait commérer les gens, que voulez-vous. J’ai bien aimé qu’on en parle de ces gosses, on les zapperait presque à force. Non pas que j’kiffe les mioches, mais ils sont là, faut bien qu’ils servent à quelque chose ! 😀

Ils sont importants, aussi parce que c’est un peu toute la life de Libby.
Ah Libby, bordel au début je ne l’aimais pas, mais elle est tellement forte cette meuf en vrai. Ses gosses avant tout, avant son propre bonheur, et ce depuis qu’elle est mariée à Bill. Qui l’eut cru que j’aurais misé sur elle comme étant un personnage tellement plus profond qu’une simple ménagère. Et bim, dans le dernier épisode, son coup final. Elle sait tout à propos de Bill et Virginia, depuis des années. Elle n’est pas dupe la blonde, mais tout ce qu’elle veut c’est maintenant un foyer comme dans les petites banlieues américaines (Wisteria Lane si tu m’entends, je pense fortement à toi). Voilà qui va encore chambouler la suite des événements !

La situation entre Bill et Virginia reste ce qu’elle est, un p’tit coup de temps en temps, jusqu’au moment où Virginia rencontre Dan Logan, expert en parfum ou je ne sais quoi. Un commentaire sur Seriebox fait le parallèle entre Dan et Big de Sex and The City. Y a un truc en effet, un peu le même genre de type, le mec brun ténébreux qui impose. Bien qu’il ne soit pas aussi approfondi que Big et que des traits lui échappent, on a tout de même un certain archétype. J’l’aime bien moi ce perso, bien que dans le fond j’espère que Bill et Virginia vivent leur histoire au grand jour, cette histoire pourtant tellement destructrice.

J’ai été très contente de revoir Margaret Scully, avec son nouveau mec mais qui est plus une relation ouverte que d’un sens, et pas le sien. C’est un personnage très important et j’aurai aimé qu’elle soit encore plus là. Contente aussi de revoir ce cher Barton qui au fur et à mesure assumera, mais pas au grand jour, son homosexualité. Et notre Austin aussi, ce grand mur blond qui ne sera pas là pour très longtemps mais qui m’a fait bien plaisir d’être à nouveau à l’écran.

Rôle à ne pas négliger, celui de Betty. Elle est tellement plus qu’une secrétaire, c’est limite elle qui tient la clinique sur les épaules. C’est la nana qui est la bonne pote, et le parallèle sur le fait qu’elle aussi est homo, quand elle est en discussion avec Barton, était sympa. Ils sont dans la même merde les deux. Dans tous les cas, sans Betty, Bill et Virginia n’auraient peut-être pas autant avancé l’étude, c’t’un fait.

L’épisode 11 était particulièrement intense : c’était le gros clash plein de sous entendus. Encore plus violent que la saison 534845645 de Secret Story : les assiettes volent (virtuellement dirons-nous) dans le resto où Virginia, Bill, Dan et sa meuf sont censés manger. Un stratagème de Bill qui lui revient droit dans la figure. A ce moment-là, rien n’est plus pareil, Dan se sépare de sa femme et veut à tout prix Virginia. Et du coup, Bill loupe le coche dans le final. Bien que Virginia ne cesse de se retourner à l’aéroport (euh on aurait pu éviter le cliché de l’aéroport si vous voulez mon avis, m’enfin), Bill abandonne, se retrouve seul en périphérie. Va t-il faire une connerie et se jeter dans l’eau ? Et est-ce que Virginia va monter dans l’avion ?

Comme je l’ai dit, j’aime cette saison 3. J’aurais aimé qu’il y ait un fil directeur plus fort. Le livre, si il en était un, c’était un peu trop léger à mon goût. Ca manquait de but tout simplement.

Et surtout, là on sent que l’on tourne en rond. Il y aura une quatrième saison, j’espère que ça ne sera pas celle de trop, j’espère même que ce sera la dernière. Pour que l’oeuvre reste ce qu’elle est et que l’on ne se barre pas dans des trucs scénaristiques chiants. Je ne sais pas ce qu’ils vont nous pondre et ça m’inquiète un peu qu’ils ne s’arrêtent pas à temps.

Pour autant, j’aime toujours l’ambiance de la série, je trouve les acteurs et les personnages formidables (Bill est un enfoiré mais que j’adore détester… enfin je ne le déteste pas, j’y suis même attachée, mais on sait qu’il est pas forcément bon, comme Don Draper de Mad Men), on a beau avoir des épisodes autour de 55 minutes, que l’action ne soit pas présente toutes les dix secondes, je passe un excellent moment. J’regrette que la série ne soit pas un peu plus connue d’ailleurs, ça permettrait à pas mal de gens de comprendre un peu mieux l’évolution de la société socialement parlant, ça ferait franchement pas de mal.

Ah j’allais oublier, coucou Emily Kinney de The Walking Dead (Beth) ! J’m’attendais pas à la voir là haha. Sublime coup de pute qu’elle pond dans le final, mais j’ai bien aimé qu’elle soit là, son personnage était intéressant et une valeur ajoutée. Ouais même si les personnages secondaires/guests sont souvent fouteurs de merde, je trouve qu’ils sont bien placés dans Masters of Sex.

Bref, j’ai un peu peur que la saison 4 soit de trop, mais bon, on verra bien, suspeeeense !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n'étais pas à jour !

Le spoiler est fini, tu peux ouvrir à nouveau tes yeux si tu n’étais pas à jour !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s