The Affair – Saison 2

The Affair S2

Spoiler Alert

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Me revoilà avec The Affair, dont j’avais visionné la première saison au fil de la diffusion américaine. Là j’ai préféré tout voir d’un coup.
Et comment vous dire ? … C’EST TROP BIEEEEEEEEEEEEN !

Cette saison reprend les bonnes choses de la saison 1 en y apportant des choses nouvelles, à commencer par deux nouvelles « visions », celles d’Helen et de Cole, qui sont les bienvenues !

Les quatre personnages apportent tous quelque chose à la série, et leurs deux nouvelles visions mettent en lumière des choses. Certes les vues de Noah et Alison restent majoritaires en nombre, mais les deux autres sont loin d’être mises à part, à l’arrache. Nope nope, elles ont leur place.

Même si Helen a fait des conneries, c’est encore celle qui a le plus la tête sur les épaules cette saison. Elle se rend compte un minimum de la situation, mais au final, garde des sentiments pour Noah, malgré tout ce qu’il a pu faire, c’est-à-dire pas mal de choses quand même. Elle essaye tant bien que mal d’oublier Noah, mais bon on devine dans le fond que ça va être compliqué, tant qu’elle ne tombe pas sur quelqu’un qui vaille vraiment le coup.

Alison veut faire quelque chose de sa vie, tout d’abord elle veut être docteur (elle était infirmière en pédiatrie auparavant). Bon j’ai un peu du mal à comprendre comment elle veut gérer sa gamine + faire des études là-dedans, ça prend pas qu’un an de ta vie, et c’est très compliqué, m’enfin soit. Elle va au final abandonner pour acheter le Lobster Roll, ce restaurant à l’entrée de Montauk… avec Cole ! Bah dis donc, c’est que c’est pas commun d’investir avec son ex-mari ! Elle a fait pas mal de « coups de pute » quand même : entre ne pas parler à Noah de cet investissement, ne pas avoir dit qu’elle a couché une fois avec Cole et que par conséquent Noah n’est pas le père de la petite Joanie, et autres, ça commence à faire un peu beaucoup.

En parlant de Cole, on arrive à mieux le comprendre cette saison. Il reste flou par moments mais il est comme ça Cole, mystérieux. Serait-ce par rapport à la fameuse « Malédiction des Lockhart » comme le dit si bien sa mère ?
Il rencontre Luisa, qui à la base faisait crac crac avec Scotty, son frère.
N’oublions pas que Scotty est, dans « le futur », tué. Eh oui, c’est sur lui l’enquête hein !
Même si leur relation a des hauts et des bas, cette relation avec Luisa va remettre Cole à peu près sur le droit chemin, en finissant par tous les deux se marier dans le dernier épisode.

Nous reste Noah. Ah Noah bordel, t’as été bien dans la merde jusqu’au cou dans cette saison. D’ailleurs, j’ai poussé plusieurs fois un « oh naaaaan » ou un « haaaan » asthmatique, en me disant « mais comment il va gérer ça le mec, mon dieu ça va chier ».

Noah, alias le mec qui écrit son bouquin en s’inspirant très fortement de sa propre vie (bien qu’il insiste que le tout soit fictif, ui ui). Son livre a un gros succès, yay ! Sauf qu’il n’a pas envie de faire ce genre de livre un peu racoleur, non non. Il veut même écrire un bouquin sur la seconde guerre mondiale maintenant. Mais monsieur a failli coucher avec son assistante Eden, et s’est retrouvé complètement pété dans un jacuzzi, en matant deux nanas qui se roulaient des pelles. Sauf qu’une d’entre elles était sa fille, wouh le malaise (ça fait partie de ses moments où j’ai dit « han naaaaaaaaaan » devant mon ordi).

Rien ne va plus dans le dernier épisode, lors du mariage de Cole et Luisa. La vérité éclate, mais pire encore, Alison aurait poussé Scotty (qui essayait, en gros, de la violer) sur la route, sauf qu’au même moment, Helen et Noah arrivent en voiture et l’écrasent. Et voilà le début de l’histoire sur la fameuse affaire policière. Celle dont on ne comprenait pas grand-chose en saison 1 mais qui devient tout de suite plus limpide en saison 2.

D’ailleurs j’ai bien aimé l’interprétation d’House of the Rising Sun par Scotty, ça augmente l’intensité de l’épisode encore et encore. On insiste sur le visage d’Alison qui se décompose pour finir par chuchoter et enfin dire clairement que Noah n’est pas le père de sa fille.

Y a plein de moments mémorables dans cette saison : la confrontation entre Max, le « meilleur ami » (ouais les guillemets sont grave requis) de Noah et lui-même. Max a toujours aimé Helen, depuis plus de vingt ans. Ce même meilleur ami a finit par coucher avec Helen, ce que Noah n’accepte pas du tout. D’un côté on se dit « Noah t’as rien à dire, t’as foiré ton mariage, concentres toi plutôt sur Alison veux-tu », mais en même temps « comment tu peux t’appeler meilleur ami quand tu sautes sur mon ex-femme dès que je ne suis plus avec elle ».

Y a aussi cet épisode que j’ai évoqué tout à l’heure où Noah surprend sa fille en train d’en embrasser une autre. Tout le long de cette scène, le tout parait surréaliste, avec cette vision de Noah clairement pas sobre.

Globalement, les premiers épisodes sont un peu plus lents que le reste mais moi ça ne m’a pas dérangé du tout, j’aime le rythme de narration de cette série, j’aime l’ambiance, j’aime les personnages même si ils ne sont pas des anges, j’aime tout quoi.

J’aime jouer au jeu des 7 erreurs quand on voit les visions de deux personnages qui évoquent la même situation. C’est super intéressant bien que peu réaliste tout de même. Parfois les points de vue sont tellement différents qu’on se demande si tout ne se passe pas dans leur tête et que rien n’est réel.

Il y a aussi toute cette moitié d’épisode de Noah chez la psy de couple, mais tout seul. Noah délivre ce qu’il a sur le coeur, et il en a gros. C’était très bien écrit et interprété.

Vous l’avez compris, j’ai adoré cette deuxième saison : les 4 points de vue, les différentes « timelines », l’ambiance toujours présente, les personnages qui s’approfondissent encore et encore. The Affair confirme qu’elle est une réussite en tous points de vue (MADEMOISELLE JEU DE MOTS OUI) et j’ai hâte de voir ce que la saison 3 nous réserve, l’attente sera longue !

Publicités

2 réflexions sur “The Affair – Saison 2

  1. J’ai énormément aimé cette saison 2, en particulier les personnages (et les points de vue) d’Helen et Cole que j’ai trouvés très attachants. Au contraire de Noah et Alison qui n’ont pas forcément le beau rôle dans cette saison 2. J’ai hâte aussi de voir ce que la saison 3 va apporter.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s