Trepalium

Trepalium

Chaîne : Arte
Date de création : 2016
Statut : Terminée (2016)
Nombre de saisons : Une saison

Synopsis

Nous sommes dans un futur proche, où un pays (qui s’apparenterait à la France) est divisé. Dans ce futur, il y a 80% de chômeurs, vivant dans La Zone, pour 20% d’actifs, habitant La Ville, les deux parties étant séparées par un mur. Nous allons suivre Izia Katell, qui vit dans la Zone, seule avec son fils.

Le gouvernement prend une décision : accepter 10 000 Zonards dans la Ville pour travailler chez les Actifs. Parmi eux, Izia est sélectionnée et va travailler chez Ruben Garcia, ingénieur en dépollution, vivant avec sa femme Thaïs, ressemblant étrangement à Izia, et sa fille Maëlle, mutique.

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique montre bien la séparation entre les deux espaces. Très géométrique avec ces deux formes triangulaires qui se déploient pour au final remplir l’écran, avec derrière, une musique mystérieuse qui s’intensifie avec des violons et des percussions. Bon c’est un générique qu’honnêtement j’oublierai très rapidement, il est pas fifou, bien que l’idée ne soit pas mauvaise. L’OST passera assez inaperçue elle aussi, elle n’est pas mauvaise non plus, et a même été composée pour l’occasion, mais bon y a aucun thème qui reste dans les esprits, si ce n’est celui du générique mais qui n’est utilisé qu’à ce moment-là. Le jeu d’acteur est très moyen. On souffre du même syndrome que celui des Revenants. Ici on se demande si c’est une volonté du réal’ de vouloir les acteurs qui n’expriment pas grand-chose ou si c’est juste de mauvais acteurs. Je pense qu’il y a un mélange des deux pour le cas présent. J’dirais que le jeu est relativement moins pire que celui des Revenants. Cela n’empêche que le niveau reste faiblard et que clairement ça nuit à la qualité de la série.

Mon avis

Tiens, une série d’anticipation française, et sur Arte. Faisons d’une pierre deux coups pour découvrir deux nouvelles choses à la fois. Le synopsis semblait assez intéressant alors je me suis dit « pourquoi pas me lancer ».

Bon, de manière générale la série n’est pas ouffissime, mais ça aurait pu être largement pire.

Il y a réellement de bonnes idées, déjà parce que c’est un pari osé. On se doute que ce n’est pas TF1 ou France 2 qui allait parier là dessus. Avoir une série un peu SF française sur nos écrans français, c’est pas souvent que ça vaut la peine d’être noté tout de même. Il y a des efforts de réalisation, quelques plans intéressants, mais ça reste relativement plat. C’est le principal défaut de la série : elle est plate. Pas de gros enjeux, pas de choses surprenantes qui arrivent, tout est assez convenu. La série ne se lâche pas, parce que l’écriture doit elle-même être assez lisse et par conséquent ça doit aussi influer sur le jeu d’acteur.

Là où au final la série d’anticipation doit nous faire peur ou nous faire ressentir quelque chose d’une certaine manière, je suis restée de marbre face à cette Zone. Pourtant c’pas vraiment joyeux la vie là-bas, mais ça n’a pas fonctionné. Il y a aussi le problème des personnages peu creusés, on ne s’attache absolument pas à eux et c’est bien dommage.

Y a un truc qui m’énerve aussi, c’est que clairement on n’est pas dans un pays américain ou quoi que ce soit, et pourtant on a cette volonté de donner des noms à la ‘ricaine aux personnages, des trucs pas du tout français : Lisbeth, Monroe, Hans, etc. Ca veut se donner des airs de série qui peut devenir internationale alors que ça peine déjà à s’élever en France, on va s’calmer ! :p

Ça manque de rythme également, mais ça va j’aurais pu m’ennuyer beaucoup plus (COMME POUR LA SAISON DEUX DES REVENANTS PAR EXEMPLE !).

J’dis pas mal de choses négatives et du coup je ne sais pas quoi dire de positif. Parce que je l’ai quand même suivie. Pas forcément avec un grand plaisir, mais pas avec déplaisir non plus. J’étais neutre quoi.

On peut sentir une certaine influence à la Black Mirror pour le côté anticipation, surmontée d’une touche d’Hunger Games (surtout à un moment dans le pilote, quand ils annoncent que 10 000 personnes pourront aller de l’autre côté du mur). Mais en rien elle est au niveau de Black Mirror, rien.

La série est conçue pour que ça reste une mini-série. C’pas plus mal me direz-vous, je n’aurais certainement pas été au rendez-vous en saison 2. Mais c’est dans les cartons des créateurs de continuer à faire des séries d’anticipation. Qui sait, peut-être que le prochain essai sera meilleur ?

En bref

L’idée de lancer une série d’anticipation de ce type est audacieuse, malheureusement la série souffre d’une écriture plate qui influe sur tout le reste, le jeu d’acteur notamment. Ça se regarde, mais c’est pas indispensable. A tenter si vous aimez bien regarder des mini-séries et que vous souhaitez laisser une chance à cette série française.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s