House of Cards – Saison 4

House of Cards S4

Spoiler Alert

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

De retour avec l’un des couples les plus charismatiques de la télévision, j’ai nommé les Underwood !

On les quittait à la fin de la saison 3 au bord de la rupture, on les attendait au fond du gouffre cette saison-ci. Cette saison 4 est meilleure que la précédente pour moi, qui elle-même était un peu en deçà des deux premières.

Ici, on retrouve un Frank comme on l’a peu vu. On l’a réellement vu avec des fragilités, même si il reste quand même très très fort c’type. On a surtout vu que sans Claire, il n’est plus grand-chose. Sinon j’ai pas décroché du tout, j’ai trouvé les enjeux vraiment clairs pour le coup (il était possible de s’égarer temporairement dans les saisons précédentes). Le rythme était pour moi assez constant (même si je sais que certains ont moyennement aimé les premiers épisodes).

L’épisode qui lance vraiment la saison est l’épisode 4, avec la fusillade de la part de Goodwin, le journaliste du Washington Herald. Frank finira par s’en sortir (of course) malgré deux balles pas trop mal placées. Celui qui ne survivra pas, c’est Meechum, le fameux garde du corps. Bien que très discret, il avait son importance dans le développement de Frank et un peu de Claire également. Frank ressortira de cette expérience plus faible, forcément. Il est loin le temps où Frank faisait son jogging avec Claire. Même Claire d’ailleurs ne court plus vraiment, à part une fois dans la saison je crois.

On savait déjà que Claire avait une importance énorme sur Frank, mais c’est claire-ment (vous l’avez ? :p) la saison qui met le plus en avant son pouvoir. Bordel, qu’est-ce qu’elle est charismatique, elle impose de ouf. Elle est hyper forte, elle aussi a soif de pouvoir, et elle le fait savoir. De Première Dame, elle veut au final finir Vice Présidente, et ça c’est pas rien, surtout si c’est son mari qui reste Président, c’est peu commun tout de même. Certains jugeront le réalisme de la saison à ce niveau, mais perso ça ne me dérange pas plus que ça, faut rappeler que les mêmes membres de la famille au pouvoir (certes, pas en même temps), c’est assez commun aux Etats-Unis : les Bush, les Clinton, et j’en oublie d’autres peut-être, la politique c’est pas spécialement mon rayon. On reste dans une fiction, pour avoir un truc narrativement parlant intéressant, faut bien tenter des trucs de ce genre, et c’est cohérent avec la personnalité de Claire. En parlant de réalisme, bien vu les scénaristes à mettre un groupe de type Etat Islamique dans l’histoire. C’était presque obligatoire au vu de l’actualité.

En parallèle, Doug a toujours le droit à sa petite intrigue à part. On l’a bien vu, il a fait passer Frank premier sur la liste des receveurs de greffe… ce qui a eu pour conséquence de ne pas donner la greffe à un autre patient , qui en est décédé, laissant sa femme et ses enfants sans figure paternelle. Doug va alors faire un don à la famille et rencontrer la femme du défunt. On le voit bien, il commence à avoir une petite obsession sur cette femme : avant de la rencontrer il écoutera en boucle son message sur son répondeur, regardera des photos d’elle avec insistance… tout ça n’est pas sans faire penser à Rachel Posner, Doug il est spécial niveau relations avec les nanas haha. Même si Doug était capable de vraiment se surpasser pour que Frank soit toujours sur « son trône », on sent qu’il lui reste une once de culpabilité et de raison. Cette once sera peut-être fatale en saison 5 pour Frank, peut-être que Doug sera la goutte d’eau qui fera déborder le vase déjà bien trop rempli de Monsieur Underwood.

En outre, on retrouve Tom Hammerschimdt, autre journaliste du Herald, qui poursuit l’enquête bien entamée de Goodwin. Il est méga déter’, et il a bien raison le Tom, parce qu’il détient du lourd. Ça finira par éclater dans le final, et ça, ça va être un sacré obstacle pour les Underwood en saison 5.

J’ai beaucoup aimé voir Zoe et Peter en hallucination pendant que Frank est pas en bon état. Parce que ces deux persos étaient très intéressants déjà, et que c’était une bonne surprise tout simplement ! Ca montre que les démons de Frank ne sont pas très loin, qu’ils s’approchent même dangereusement de lui. Careful, Francis.

Par ailleurs, on découvre un autre couple de politiques qui font leur apparition : Les Conway. Aux antipodes des Underwood, le couple affiche leur affection et leurs deux enfants à gogo sur les réseaux sociaux, ils ne se cachent pas. Ils veulent montrer la « vraie » famille américaine et espèrent gagner des voix de cette manière. Montrer deux couples opposés de cette manière fut très sympa et relance la dynamique de la série.

J’ai toujours des frissons quand Frank nous fait des apartés avec son regard caméra (au début de la saison j’ai presque cru qu’ils allaient ne plus en mettre, ça aurait été bien dommage !). Tout particulièrement quand celui-ci clos la saison comme ici (ou comme on a pu le voir dans les saisons précédentes). Et quand on voit Frank et Claire aux portes du pouvoir dans l’épisode 10, ça aussi, ça fout les poils bordel ! Tu ressens tellement la puissance que ces deux-là ont dans leurs mains, chapeau à Kevin Spacey et Robin Wright, ils sont vraiment excellents.

La série reste de très grande qualité, merci Netflix ! Le cast est toujours aussi bon. Je regrette peut-être une trame secondaire narrative un peu trop faiblarde, une histoire à la Zoe Barnes me manque un peu je dois l’avouer. A part ça, c’est toujours top. J’adore la réalisation, les teintes bleues et jaunes opposant les ambiances, le cadrage très symétrique pour pas mal de plans (c’est mon côté un peu perfectionniste refoulé qui ressort parfois), c’est vraiment beau.

Que dire si ce n’est vivement la saison 5 !

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s