Flaked

Flaked

Chaîne : Netflix
Date de création : 2016
Statut : ?
Nombre de saisons : Une saison

Clique ici pour lire en musique

Synopsis

Flaked raconte l’histoire de Chip, un ancien alcoolique, aujourd’hui fabricant de tabourets à Venice. Chip a tendance à avoir du mal à dire la vérité, à s’investir dans une relation amoureuse durable et à gérer sa vie de manière générale. Alors que son meilleur ami, Dennis, a des vues sur une jeune demoiselle, London, et que Chip est d’ores et déjà en couple avec Kara, il ne va pas pouvoir s’empêcher de séduire London…

Générique, OST et jeu d’acteur

Le générique mélange en arrière plan des photos de la ville de Venice avec un espèce de filtre type « dessin » et Chip qui en premier plan roule sur son fidèle vélo. Ce générique a un côté à la fois kitsch mais aussi frais qui respire les vacances. L’OST suivra cette idée, sans pour autant avoir de morceau qui marque particulièrement. Le jeu d’acteur est relativement bon, notamment pour Will Arnett interprétant le rôle principal. L’actrice qui interprète London est un peu en dessous du reste mais ça ne reste pas trop choquant ou embêtant lors du visionnage.

Mon avis

Une nouvelle « comédie dramatique » signée Netflix, comme elle sait en faire. Dans la lignée de Master of None et Love, Flaked peine pour autant à faire réellement décoller réellement l’intérêt que l’on peut avoir pour la série.

Portée par Will Arnett, alias la voix de BoJack Horseman et le fameux Gob d’Arrested Development (d’ailleurs Netflix, quand tu veux pour nous amener une saison 5 tant attendue !), il crée la série, joue le rôle principal, la produit, etc. Bref c’est sa série qu’il tient à bouts de bras.

J’aime bien son personnage, y a un côté Hank Moody de Californication pour cet aspect « ce mec fait clairement des choses pas bien mais on ne peut s’empêcher de s’attacher à lui ». D’ailleurs les décors font aussi penser à Californication de temps en temps, ça donne envie d’être au soleil tout ça !

Le tout est bien réalisé et soigné, cependant il manque quelque chose à cette série. Le scénario se lance vraiment vers l’épisode 5. Sinon avant ça, c’était quand même fort plat. On rame jusqu’à temps que les personnages (Chip mais les autres aussi) soient plus creusés et prennent du relief. Par conséquent, ça manquait de rythme dans la narration.

La série se cherche et commence à se trouver vers la fin de cette première saison de 8 épisodes. C’est une comédie dramatique, mais c’est vraiment le penchant drama qui prend le dessus, on esquissera quelques sourires mais on va pas se tordre de rire.

C’est vraiment pas une série classique à regarder un épisode par semaine, c’est bien une série Netflix, ça se regarde plusieurs épisodes à la fois, voire en binge-watching (8 épisodes soit 4h, c’est pas la mer à boire), le vide se creuserait trop entre les épisodes si ils étaient espacés d’une semaine.

Au final, Chip a une personnalité complexe, c’est juste que le tout s’est fait beaucoup attendre et que la série a pu en perdre quelques uns en route au vu de cette attente.

En bref

Cette série fait partie de la catégorie « pas transcendante, mais sympathique ». Ça se regarde même si on n’est clairement pas dans un rythme effréné de la narration. Si vous aimez bien l’acteur Will Arnett, les comédies dramatiques à la Netflix et/ou les beaux décors de la côte ouest des Etats-Unis, la série peut valoir le coup d’œil.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s