Horace and Pete

Horace and Pete

Chaîne : Internet
Date de création : 2016
Statut : Terminée (2016)
Nombre de saisons : Une saison

Clique ici pour lire en musique !

Synopsis

Le Horace and Pete’s est un bar de 100 ans, transmis de génération en génération, toujours tenu par un Horace et un Pete. L’actuel Horace, 49 ans, 8e du nom, a hérité du bar il y a un an et le tient avec son cousin Pete. C’est un vieux bar, très traditionnel, ne proposant qu’une seule bière et que des alcools forts non mélangés, et font varier le prix selon les clients, si c’est un régulier ou un hipster qui passe pour se moquer du lieu. Ils coupent leurs boissons avec beaucoup d’eau également, comme une excuse pour que les réguliers ne soient pas en train de crever sur le comptoir. Leur « Uncle Pete » est régulièrement présent aussi, étant donné que c’est l’ancien gérant. Il n’hésite pas à balancer des insultes sans pression aucune aux clients. A chaque épisode, les personnages parleront de tout et de rien, de la vie, mais aussi des événements actuels.

Générique, OST et jeu d’acteur

Horace and Pete est une série très minimaliste, je développerai ce point après. Pas de générique donc, simplement la musique que je vous ai mis en lien plus haut, intitulée Horace and Pete, et interprétée par Paul Simon (du duo Simon & Garfunkel, hello darkness my old friend) sur cette photo que j’ai mis en haut de l’article. L’OST sera très limitée également, rares selon les titres en dehors de la musique de Paul Simon. Le jeu d’acteur est vraiment bon, j’ai l’impression qu’avec cette série on revient vraiment aux fondamentaux de la comédie (dans le sens « jouer la comédie », pas forcément le genre). En plus de deux très bons acteurs principaux : Louis C.K. (dans le rôle d’Horace, qu’on connait dans Louie bien sûr) et Steve Buscemi (dans le rôle de Pete, qui a pu notamment jouer dans Boardwalk Empire que je n’ai toujours pas vu aaaah, mais aussi dans les films Fargo, The Big Lebowski et plein d’autres !), les personnages secondaires et guests sont aussi de qualité : Edie Falco (Nurse Jackie, The Sopranos), Jessica Lange (American Horror Story), etc.

Mon avis

Pour commencer, Horace and Pete est une nouvelle série « surprise » créée, écrite, réalisée, produite et interprétée par Louis C.K.. Autrement dit, un sacré boulot mais une série qu’il tient du début à la fin. Elle était diffusée sur Internet, disponible pour quelques dollars par épisode. La durée d’un épisode est variable, allant de trente à une soixantaine de minutes (pour le pilote). En plus je crois que le rythme de production était très rapide, genre moins d’une semaine par épisode, ce qui est assez ouf quand on fait quasiment tout du début à la fin.

Horace and Pete est une série très spéciale. Après avoir récemment reviewé une autre création récente de Louis C.K., Baskets, là on est encore sur autre chose.

Dans la forme, chaque épisode est divisé en deux parties, et dans chaque partie, le tout est réalisé et tourné de telle façon qu’on a l’impression d’assister vraiment à la scène, sans réelle coupure. Et ce parti pris est très original. J’avais l’impression de regarder une espèce de pièce de théâtre, et ça, ça m’plait. D’où le fait que le jeu des acteurs est mis en valeur, parfois pendant une dizaine de minutes, la caméra restera fixe sur le visage d’un personnage pendant qu’il parle, ça demande une concentration et un vrai talent qui devient rare aujourd’hui où le montage est très cuté pour garder un rythme effréné.

Cependant, cette série est vraiment pas faite pour tout le monde. Parce que cette forme, ça fait qu’il y a quelques longueurs. Selon les épisodes ça passe plus ou moins bien. Moi ça va parce que je connais le ton de Louis C.K. pour ses « comédies dramatiques », mais pour un p’tit nouveau dans ce registre là, clairement ça peut faire peur, et on peut ne pas saisir le délire. Et ce fond, alliant ce ton avec des dialogues qui comme je l’ai dit, parlent parfois un peu de tout et de rien, mais aussi de faits d’actualités, comme le cas Donald Trump par exemple, peut en perdre plus d’un.

Horace and Pete c’est bien plus qu’une simple comédie dramatique. C’est même bien plus dramatique que drôle si vous voulez mon avis. Bien sûr il y a toujours de l’humour, mais c’est apporté par touches, avec une délicatesse et une finesse dont seul Louis C.K. a le don.

Louis C.K. peut faire tenir une « simple » discussion entre deux personnages pendant 42 minutes sans que ça paresse long ou chiant, et ça c’est pas simple (surtout pour moi qui peut perdre très rapidement le fil d’un épisode).

La série pourra nous faire rire par l’ironie du sort, le malheur des gens qui fera sourire par le déroulé des événements, la manière d’être des personnages, et plein de petites choses qui font que le tout est très bien orchestré. Et à côté de ça, la série pourra nous rendre mal à l’aise et/ou très triste dans d’autres situations, je pense notamment à la fin de la série, j’en dis pas plus, que j’ai pas vu venir.

En bref

La série est atypique et unique, dans le fond comme dans la forme, jonglant entre petits moments drôles et grands drames familiaux. Ces 10 épisodes d’Horace and Pete font de cette série une expérience unique qui ne séduira pas tout le monde mais qui pourra vraiment plaire aux plus exigeants et aux connaisseurs des séries de Louis C.K..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s