Mr. Robot – Saison 2

mr-robot-s2

Spoiler Alert

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Clique ici pour lire en musique !

De retour avec la série que personne n’avait vu venir l’année dernière, Mr. Robot !

J’avais aimé la saison 1, bien qu’être fortement larguée dans l’intrigue par moments. Pour éviter cela, au lieu de regarder un épisode par semaine comme la saison 1, j’ai décidé d’attendre que toute la saison 2 sorte pour regarder. Et quelle sage décision ! J’étais beaucoup plus dans l’intrigue, je pense que c’est le genre de séries qui se savoure bien mieux de cette manière.

(Tiens rien que ce poster spoil quelque peu la saison 1 haha)

Résultat, globalement, ai-je aimé la saison 2 ? OUI !
Elle n’est pas exempt de défauts, mais il reste une belle poignée de choses vachement bien dans cette série.

Comment ne pas parler de la réalisation, toujours au poil ? Celle qui suffit d’un coup d’œil sur ce cadrage étrange pour être reconnue. Ça donne toujours un effet bizarre sur la situation (comme si le scénar’ lui-même suffisait pas t’sais).

J’aime les personnages, aussi perchés et paumés soient-ils.
Rami Malek, tu l’as pas volé ton Emmy hé. Et j’aime beaucoup Portia Doubleday (Angela) également. Même si elle est un peu « poker face » sur cette saison, je trouve qu’elle dégage un truc spécial. Les autres acteurs ne sont pas en reste : Carly Chaikin et Christian Slater sont toujours au top également.

Les premiers épisodes se vont assez « en douceur » pour autant ça peut être un peu compliqué de raccrocher les wagons entre la fin de saison 1 et le début de cette saison 2. J’ai maté un « épisode zéro » de la saison 2 pour me remettre dans le bain correctement, mais c’est vrai qu’il y a comme un changement de ton entre les deux saisons : la fin de la saison 1 était sous pression, le monde explosait, et là on reprend avec une saison 2 presque apaisée, ce qui surprend un peu.

Pendant les 4 premiers épisodes, je trouve qu’on tourne un peu en rond sur la relation Eliott / Mr. Robot. C’est utile, mais le même discours revenait à chaque fois. De même, dans l’épisode 4, quand Eliott et Mr. Robot font une partie d’échecs qui termine à plusieurs reprises sur une égalité, il était selon moi inutile de faire dire à Eliott « oh je ne peux pas le battre » pour faire comprendre qu’il est comme obligé de « co-habiter » avec lui dans sa tête. La réalisation était suffisamment explicite pour ne pas avoir à le dire textuellement. Alors qu’au contraire, dans certains moments de la série, un peu plus de blabla « simple » serait nécessaire pour comprendre réellement le propos. C’est à la fin de la saison que scénaristiquement il m’arrivait de m’égarer par moments par exemple.

Puis vient la fin de cet épisode 4, où Eliott se remet à l’action. « Let’s hack the FBI » qu’il dit. C’est un peu la phrase attrape nigaud, c’est pas très subtil, mais on accroche. Parce que ça fait un moment qu’Eliott est en PLS dans sa tête.

J’ai beaucoup aimé l’intro de l’épisode 5, où Eliott se remet donc à hacker, avec la réalisation qui utilise l’écran splitté pour montrer plein de choses à la fois. L’écran splitté, ça me rappelle mes parties multiplayer sur Goldeneye (Nintendo 64), voilà c’était l’info nostalgie, bisous. J’ai aussi aimé le coup de la lumière allumée VS éteinte quand il rentre dans sa bulle pour faire ce qu’il sait faire de mieux.

Il y avait aussi cette longue scène entre l’agent du FBI DiPierro (nouveau personnage d’ailleurs, assez intéressant) et le ministre chinois. Dans cette grande demeure, le tout était pourtant très oppressant. On attendait qu’un drame arrive, et il arrivera, mais à la fin de l’épisode.

Beaucoup ont forcément remarqué l’absence de Tyrell Wellick, qui ne reviendra que vers les derniers épisodes. C’est un personnage important, dangereux et charismatique qui en effet manque à l’action. A la place, on mettra en lumière sa femme, Joanna. Certains trouveront ces passages inutiles, moi je les ai bien aimés, je ne sais pas trop pourquoi. Elle est globalement à l’écart de ce qui se passe tout en étant lié par Tyrell.

La « révélation » de l’épisode 7 est à la fois bien jouée et presque évidente, c’en est troublant. En effet, il n’est pas si surprenant qu’Eliott se soit créé un monde pour éviter d’affronter la réalité : la prison. Et les indices sont là. Le truc, c’est qu’il faut distinguer le vrai du faux de ce qu’Eliott nous montre. C’est ça qui est compliqué et qui fait que l’on doute sur tout ce qu’il dit, fait ou montre. D’où la surprise pour certains, et l’évidence pour d’autres. Et pour confesser tout ça, Eliott brise le quatrième mur pour nous parler à nous. Non pas à lui-même, non pas à Mr. Robot, mais à nous.

Dans le lot de scènes bizarres, il y a celles avec Angela : le moment où elle chante du Tears For Fears pas très justement est tout de même, d’une certaine manière, touchant. Le moment où elle est en entretien face à une gamine puis face à Whiterose était chelou, presque onirique. Mr. Robot garde son lot de scènes perchées.

Puis vient la fin de saison… On a presque envie de dire « tout ça pour ça », comme un retour à la case départ alors que non, pas vraiment. Mais c’est la sensation qui reste.

Tout ce conflit Eliott/Mr. Robot/Tyrell était intéressant, et si Tyrell était une autre hallucination d’Eliott ? Tout le monde se pose la question, y compris l’intéressé. Il finit par prendre un risque qui lui coûtera, peut-être, cher. A voir en saison 3 !

En fait si je devais résumer mon impression sur cette saison 2, c’est que j’ai plus accroché grâce au fait que j’ai regardé la saison 2 d’un trait plutôt qu’un épisode par semaine, alors qu’au final les faits et pirouettes scénaristiques sont peut-être moins « impressionnantes » qu’en saison 1. Cependant, la réalisation reste superbe, il y a toujours d’excellentes idées et cette série sort clairement du lot. Je ne sais pas ce qu’on va nous pondre en saison 3, mais vu la fin d’épisode, on va entendre encore parler de Seinfeld grâce à Leon (Joey Bada$$), alors j’ai hâte !

Publicités

4 réflexions sur “Mr. Robot – Saison 2

  1. J’ai beaucoup aimé cette saison même si c’est assez compliqué à suivre parfois mais les acteurs sont tellement formidables ! J’ai vraiment hâte de voir la saison 3 après ce season finale.

    J'aime

  2. J’ai adoré cette saison, comme cette critique lolilol.
    Par contre elle m’a saoulé Dipierro, j’arrive pas trop à décider pourquoi. Et Léon est génialissime.

    J'aime

    • Lol trop sincère ce gars

      Ca c’est parce que tu veux niquer la police lel. En vrai au début j’croyais que j’allais pas pouvoir la piffrer et finalement non car c’est un personnage que je trouve intéressant.

      « Léon » qui, ne l’oublions pas, est aussi le cri du paon. Cordialement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s