Halt and Catch Fire – Saison 3

halt-and-catch-fire-s3

Spoiler Alert

Attention spoilers ! Ne pas lire si vous n’êtes pas à jour… ou que vous vous en foutez de savoir la suite !

Clique ici pour lire en musique !

De retour avec cette série trop peu connue d’AMC, Halt and Catch Fire !
La série est renouvelée pour une quatrième et dernière saison. C’est inespéré alors qu’elle a failli ne pas être renouvelée du tout après la première saison ! Je suis contente que la série pourra obtenir une vraie fin, elle le mérite.

On avait laissé nos personnages déménager leur entreprise Mutiny en Californie dans la Silicon Valley, loin de leur Texas et de tout ce qu’ils connaissaient. Un de leurs codeurs, Ryan Ray, trouve une faille dans le tchat de Mutiny et l’expose à Donna et Cameron mais elles ne sont pas réceptives et même plutôt en colère puisqu’en faisant ça, il viole les conditions d’utilisation. Pendant ce temps, Joe fait fortune avec le lancement de son antivirus, qui, on le rappelle, est l’idée de Gordon. Un bon gros coup de pute des familles en somme !

J’vais pas faire le résumé de toute la saison, mais elle a le truc de faire évoluer plein de choses je trouve, même si il fallait un ou deux épisodes pour me remettre dans le bain (c’est pas impossible de s’égarer parfois au vu des termes qui peuvent être complexes).
Entre les personnages, c’est « je t’aime moi non plus », entre Joe et Cameron j’avais envie d’hurler quand ils se tournaient autour, ah mais embrassez-vous bon sang !

Niveau personnages, faisons le point tiens. On va commencer par Donna, car j’aime beaucoup comment elle s’est affirmée au fil de la série. En saison 1 elle n’était pas trop mise en avant mais depuis c’est un des persos que l’on voit le plus. Une véritable leçon d’empowerment de sa part et de celle de Cameron d’avoir monté Mutiny tout de même ! Dans un milieu très masculin, surtout à l’époque, c’est balèze. Cameron de son côté reste têtue et bornée, mais c’est elle. Elle est déterminée à vouloir faire ce qu’il lui semble bon pour son « bébé », elle ne veut pas se faire racheter par des groupes et perdre son indépendance, cependant ça veut aussi dire perdre du temps dans le lancement de nouvelles idées. Gordon a toujours des moments de « retrait », a besoin de se retrouver seul, et n’a pas envie de parler de ses problèmes de santé. Il se lie beaucoup plus à Cameron, et jouent même à Mario sur la NES comme de joyeux lurons. D’ailleurs j’ai trouvé cette saison sous le signe de la complémentarité : « Donna-Cameron » « Cameron-Gordon » « Gordon-Donna », « Gordon-Joe » et bien évidemment « Joe-Cameron ». En bref tout le monde est un peu « dépendant » d’un autre personnage, j’ai vraiment trouvé que cet aspect a été fortement mis en avant, c’est chouette. Joe enfin, a donc lancé son nouveau projet, sauf que pour qu’il soit rentable, il faudrait qu’il devienne payant. Ça ne lui plait pas trop cette histoire, ni à Ryan, son nouvel acolyte, ancien de Mutiny. Ça va finir par péter, Joe va rétablir la vérité sur ce projet mais Ryan tente un truc, qui le poussera finalement à se suicider… Mais tout mène Joe à se rapprocher de ses anciens partenaires, et encore heureux, parce que s’il était isolé des autres toute la saison, ça serait un peu triste !

On a aussi et surtout droit à des ellipses, en commençant par 6 mois/1 an je crois puis 4 ans d’un coup. Et plein de choses changent : Donna et Gordon ont divorcé. Pour autant ils ne s’envoient pas sur la gueule, alors j’ai envie de croire qu’ils reviendront ensemble un jour. Allez, s’il vous plait. Mutiny s’est écroulé, Donna retrouve un poste bien placé mais beaucoup moins terre à terre qu’auparavant. Cameron est partie au Japon avec son mari lancer son propre jeu qui fait un carton.

Mais Donna arrive à réunir tout le monde pour tenter un nouveau coup de poker : créer le World Wide Web, rien que ça. Joe a appris des trucs plus techniques et veut réellement être intégré à tout ce process, pas juste vendre. Tout le monde a l’air dans le projet jusqu’au moment où Tom, le mari de Cameron, y est opposé. Il sent que quelque chose entre Cam et Joe s’est passé. Tom et Joe se bastonnent grave, et après ça, Donna propose alors à Cameron d’enlever Joe du projet. Cameron ne veut pas bosser dans ces conditions et se retire du projet. Finalement, Donna répond que Cameron peut prendre le projet en main et se tire. On revient au trio des débuts : Gordon, Cameron et Joe se lancent dans cette aventure. Avec ça, j’ai bien hâte de voir ce que ça va donner ! Mais ça me fait de la peine pour Donna également, c’est elle qui regroupe tout le monde et elle s’éjecte toute seule, trop dommage.

L’ambiance de la série est toujours aussi top, notamment niveau musique où l’on reste dans cette atmosphère années 80. Les personnages sont vraiment développés et la narration est très intéressante. Même si comme je l’ai dit plus haut, il faut quelques épisodes pour se remettre dedans.

En bref, la série est toujours au top, peut-être meilleure que la saison 2, enfin je ne saurais pas vraiment dire, les souvenirs restent flous, mais cette saison est une belle réussite à mon sens. J’ai hâte de voir ce qu’on nous réserve pour cette dernière saison !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s