Westworld

westworld

Clique ici pour lire en musique !

Chaîne : HBO
Date de création : 2016
Statut : en cours
Nombre de saisons : une saison, renouvelée pour une seconde saison

Synopsis

Westworld, c’est le nom d’un parc d’attractions futuriste recréant l’ambiance du Far West du XIXe siècle. Mais attention, on n’est pas là pour faire un tour de River Splash ou des loopings, ici les attractions, ce sont les personnes qui y sont présentes : des androïdes, appelés « hôtes ». Chaque hôte fait partie d’un schéma narratif bien précis, et ces derniers sont réinitialisés à chaque fin de boucle narrative.
Les visiteurs de ce parc appelés « arrivants » peuvent donc s’amuser dans ce parc en remplissant des sortes de quêtes pour découvrir ce monde, mais aussi… boire, faire une petite partie de jambes en l’air, tuer, et ce sans conséquences puisque seule la violence commise par les arrivants envers les hôtes fonctionne, l’inverse n’est pas possible.
Et puis un jour, ce qui devait arriver arriva, à la suite d’une mise à jour du programme des hôtes, quelques anomalies surviennent… Est-ce que la machine ne prendrait-t-elle pas le pas sur l’homme ? *tin tin tiiiiin*

Générique, OST et jeu d’acteurs

Qui dit série HBO dit générique de qualité. La série ne déroge pas à la règle, en montrant dans des tons noirs et blancs la création de ces hôtes, entremêlés de quelques images du parc. Plus je vois ce générique, plus je l’apprécie. Ce choix de couleurs me fait pas mal penser aux clips que Woodkid a pu faire d’ailleurs, essayez de regarder les clips de Run Boy Run ou d’Iron, vous verrez peut-être de quoi de parle.
L’OST est tout simplement géniale, vraiment. Signée Ramin Djawadi, qui n’est autre que le compositeur de la BO de Game of Thrones, Person of Interest ou encore Prison Break, la musique se concentre beaucoup autour du piano, mais avec un son assez particulier qui fait que chaque piste s’associe très vite à l’univers de Westworld. Et justement, il y a pas mal de titres connus repris « à la sauce Westworld » en version instrumentale, notamment des titres de Radiohead comme No Surprises, Fake Plastic Trees et Exit Music (que j’ai écouté en boucle, je confesse), mais aussi les Rolling Stones avec Paint It, Black, ou encore Amy Winehouse avec Back to Black. Décidément, Radiohead a la côte en ce moment, puisqu’on entendait déjà Exit Music à la fin de l’épisode 3 de la saison 3 de Black Mirror (si vous avez vu cet épisode, vous ne pouvez que vous en souvenir). Les paroles des chansons de Radiohead collent parfaitement à ce que raconte Westworld et Black Mirror, c’est assez fou.
Sans grande surprise, le jeu d’acteur est à la hauteur de mes espérances. Des têtes connues sont de la partie, à commencer par Monsieur Anthony Hopkins. Au début, son personnage me paraissait assez en retrait et lisse, c’est en fait tout le contraire, et c’est tout là le talent de cet acteur, nous montrant tout sa palette de nuances d’émotions au fil du scénario. Autre acteur connu, Ed Harris, dans ce rôle du Man In Black (MIB pour les intimes), un personnage mystérieux ayant des volontés quelque peu obscures. Dans les acteurs un peu moins connus du grand public mais tout aussi talentueux, on retrouvera Jimmi Simpson, qui était présent en personnage récurrent dans pas mal de séries (en mode gros dégueulasse consanguin dans It’s Always Sunny in Philadelphia, ou en hackeur dans House of Cards), Evan Rachel Wood qui sans nul doute aura une carrière assez fabuleuse, James Marsden, Shannon Woodward (mais si, c’est Sabrina dans Raising Hope !), et plein d’autres ! Mais celle qui pour moi sort vraiment du lot et que je trouve absolument extraordinaire, c’est Thandie Newton. J’ai pas de mots, cette nana peut tout faire, faut absolument que je regarde d’autres trucs où elle est dedans.

Mon avis

Westworld est sortie sur HBO entre octobre et décembre 2016, j’ai attendu quelques temps histoire d’avoir la saison en entier, parce que s’aventurer dans un univers de science-fiction me demande un minimum de concentration et j’avais pas envie d’être trop larguée une semaine après l’autre. J’en entendais énormément parler sur les réseaux sociaux, c’était comme un passage obligé. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre (j’comprenais pas tout du synopsis, j’avais du mal à cerner le truc), mais je me suis aventurée dedans. Certains la vendaient comme « la nouvelle Game of Thrones » … alors euh oui mais non. On est d’accord, ça n’a rien à voir, elle n’a de commun avec GoT que le format d’épisode, que les deux soient des séries HBO et leur compositeur, c’est tout. Parce que niveau complexité de l’histoire, ce n’est pas du tout pareil. Là où Game of Thrones peut être galère à suivre essentiellement à cause de sa galerie de personnages et du pouvoir politique de chacun, ici la complexité réside dans le fait que tout n’est pas dit textuellement, la série a plusieurs niveaux de lecture. C’est aussi tout là l’intérêt de la série. Tout est étudié au millimètre près pour que le scénario aille dans le sens voulu, rien n’est fait au hasard, que ce soit dans les répliques, les actes ou par ce qu’on nous montre à l’écran.

La série a été créée par Jonathan Nolan (le frère de Christopher Nolan, wiwi !) et sa femme Lisa Joy. Jonathan Nolan a notamment créé Person of Interest et a été scénariste pour les films réalisés par son frère, comme Interstellar, The Dark Knight Rises ou encore Le Prestige. Lisa Joy a quant à elle été scénariste sur des séries comme Pushing Daisies et Burn Notice. Bref, ils ne débarquent pas de nulle part et ont construit l’univers de la série de presque toute pièce. La série a en effet été inspirée du film éponyme sorti en 1973 et réalisé par Michael Crichton. Mais ce film est assez court (1h30) et expulse assez simplement la trame narrative : deux personnages débarquent dans le parc futuriste, mais les hôtes partent en couille et du coup ça fait pan pan dans tous les sens, en gros. #résuméleplusgrossierdelaplanète

Le pilote démarre assez lentement mais sûrement pour poser l’univers de la série, ses personnages principaux, mais déjà commencer à déposer des fausses pistes ça et là pour nous embourber dans des thèses foireuses. Le pilote a donc beaucoup de potentiel et m’a intriguée, comme un bon pilote se doit d’être.

Penser à des théories dans tous les sens, scruter les moindres faits et gestes pour enfin essayer de toucher le pourquoi du comment du bout des doigts, c’est un des points-clés de la série. Certains y arriveront très bien, moi perso j’ai pas tilté le dixième de toutes les théories qui se passent en second plan, un revisionnage de la saison avant l’arrivée de la saison 2 ne serait clairement pas de trop. Il y a aussi des vidéos qui traînent sur Youtube pour résumer et expliciter un peu plus ce qu’il se passe dans la série, notamment la chaîne TheGrandTest dont j’ai découvert l’existence un peu tardivement mais qui m’a pas mal aidé.

La richesse de la série passe aussi par ses images, avec sa superbe réalisation, utilisant le vrai langage du cinéma pour faire passer plein d’idées (d’où le fait que je ne comprenne pas 100% de la série, je n’ai pas les connaissances nécessaires m’voyez). Il peut aussi y avoir des choses très faciles à comprendre. Par exemple, dans le pilote de la série (je crois ?), deux personnages vont rentrer dans le parc, des humains donc. L’un prend un chapeau de cow-boy blanc, l’autre un noir. Assez basique et un poil manichéen, mais efficace. Il y aura forcément une opposition entre les deux et leur temps passé dans le parc ne sera pas affecté aux mêmes loisirs…

D’autre part, les androïdes de la série sont très évolués, puisque même si ils ont toute une trame narrative bien ficelée pour chacun d’entre eux, ils sont faits pour répondre le plus naturellement du monde aux désirs des visiteurs du parc. Ils vont donc avoir leurs phrases basiques, un peu comme des PNJ dans les RPG, mais aussi des choses plus originales se passent et pour autant ils réagissent (pas comme les créateurs du parc le voudraient à 100% bien sûr, sinon la série n’aurait même plus lieu d’être, d’où qu’il est l’élément perturbateur ? :D). Et esthétiquement, ils ressemblent en tous points à des humains. Alors forcément, ça en perturbe plus d’un.

La fin de la saison est à la hauteur du reste, nous donne des nouvelles pistes de réflexion, cependant la prochaine saison n’arrivera pas avant 2018, alors faudra patienter un peu !

J’aurais voulu écrire quelque chose d’un peu plus complet sur mon ressenti, mais écrire un article un mois après la fin de mon visionnage c’est clairement pas une bonne idée. Néanmoins je reste toujours à dispo pour en discuter ! 😀

 En bref

Westworld mérite les éloges qu’elle reçoit. Je pense qu’elle a d’ores et déjà son statut de série culte avec cette première saison. De la réalisation au jeu d’acteur en passant par le scénario et la musique, Westworld est une oeuvre réussie en tous points mais complexe avec ses différents niveaux de lecture. Dans tous les cas, la série ne devrait pas vous laisser indifférent !

Publicités

5 réflexions sur “Westworld

  1. Franchement, je trouve que tu parles très très bien de cette série ! Très belle découverte pour moi (même si je connaissais déjà le film), j’ai trouvé l’histoire extra et surtout les acteurs excellents,surtout Thandie Newton et Evan Rachel Wood, sans oublier les vétérans Anthony Hopkins et Ed Harris. Mais j’ai surtout eu un petit faible pour Jimmi Simpson que j’aime beaucoup depuis son rôle épisodique (dans 2-3 épisodes) dans Person of Interest.

    J'aime

    • Merci Frankie c’est gentil ! 😀
      J’aurais voulu aborder certains passages et personnalités de personnages dans une partie avec spoilers mais j’ai un peu zappé de ce dont je voulais parler, tant pis ! x)

      Oui Jimmi Simpson m’a beaucoup surpris dans ce type de personnage ! (Par contre je crois qu’il ne reviendra pas en S2, j’ai cru lire ça quelque part… 😦 )

      J'aime

      • Effectivement Jimmi Simpson ne devrait pas être de retour en saison 2, à moins qu’il n’y ait des flashbacks encore. Mais comme tout son personnage reposait sur le mystère de son identité, cela n’a plus lieu d’être maintenant qu’on sait qui il est.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s